Infos

Connaissez-vous RING, Relevé Intérêt National Généalogique ?

Connaissez-vous RING, la nouvelle possibilité de recherche proposée par le site Internet de la Fédération Française de Généalogie ? L'intitulé "Je recherche un nom dans RING - état civil parisien reconstitué" a de quoi intriguer, car la fédération s'est faite très discrète sur ce projet lancé en catimini et d'ailleurs en version beta. Tout d'abord, que signifie l'acronyme RING ? C'est R(elevé) I(ntérêt) N(ational) G(énéalogique).

Pour résumer, il s'agit de répondre à un besoin très précis des généalogistes ayant des ancêtres à Paris : l'absence des registres d'état civil et paroissiaux antérieurs à 1860. Et pour cause, ils ont brûlé il y a exactement 140 ans, en mai 1871, sous la Commune, quand les émeutiers ont incendié les bâtiments conservant ces registres. On estime à 9 millions, le nombre d'actes disparus dans les incendies du Palais de Justice (collection du greffe) et de l'Hôtel de ville (collection communale) ; seulement un tiers environ a pu être reconstitué, essentiellement ceux concernant la période 1800-1859. En conséquence, les généalogistes parisiens se heurtent fréquemment à un mur.

RING repose sur le modèle collaboratif (lire ici nos inquiétudes sur la pérénité du modèle). L'idée de la Fédération est de lancer une collecte nationale : à chaque fois qu'un généalogiste retrouve mention d'un acte de naissance, mariage ou décès parisien, dans ses propres archives ou bien au cours de ses recherches dans les registres de province, il (elle) est invité(e) à envoyer ses données à la Fédération. Le mieux est de respecter le modèle fourni pour une intégration plus facile (par mail à ffgatgenefede[dot]org, soit directement dans le corps du mail, soit en pièce jointe sous fichier Word ou Excel). Cette base unique, gérée par la F.F.G., centralise ces renseignements. Elle est diffusée gratuitement.

Actuellement, le moteur de recherche fonctionne en version beta, c'est à dire avec quelques défauts, mais il donne déjà de bons résultats. Son seul défaut est qu'il mélange allègrement les données gratuites, celles de RING, et les données payantes de Bigenet, l'autre index de la Fédération. Un peu plus de clarté et ce péché de jeunesse sera pardonné...

Commentaires