Infos

Conseil supérieur des Archives, Jean-Louis Debré va t-il réveiller le bel endormi ?

Pas d'interruption d'activité pour Jean-Louis Debré : à peine avait-il fait ses adieux au Conseil Constitutionnel que la lecture du Journal Officiel nous apprenait sa nomination comme président du Conseil supérieur des Archives, en remplacement de l'historienne Georgette Elgey. Les généalogistes ont sans doute été les rares à ne pas froncer le sourcil en se demandant que pouvait bien être ce "machin". Et pour cause, ils y sont représentés !

En effet, le président de la Fédération française de généalogie, actuellement Jean-François Pellan y siège en tant que personnalité qualifiée, aux côtés des membres de droit, parmi lesquels on note la présence du directeur des Archives de France, Hervé Lemoine, des Archives des Affaires étrangères, de la Mémoire et Patrimoine de la Défense (DMPA), de la présidente de l'Association des Archivistes de France et bien d'autres membres, puisque le Conseil en comporte 41, représentant syndicaux et directeurs de services compris.

Les débats sont parfois ouverts par le ministre de la Culture, ce fut le cas en novembre 2012, mais le Conseil supérieur des Archives a plus la réputation d'être un lieu un peu tranquille où les débats feutrés portent sur des questions qui ne fâchent pas... Jean-Louis Debré aura donc fort à faire, s'il le souhaite, pour réveiller le bel endormi : réunir régulièrement cette instance consultative qui n'a été convoquée ni en 2014, ni en 2015 et raviver le travail des commissions dont la plus active est la commission des archives notariales.

(liste des commissions du Conseil supérieur des archives : archives scientifiques et techniques; sélection des archives définitives ; archives orales ; archives notariales ; instruments de recherche ; archives privées ; politique scientifique des archives)

Liens :

Commentaires