Infos

Dernière tranche pour les paroissiaux d'Indre-et-Loire

L'Indre-et-Loire dispose désormais de la collection de registres paroissiaux sur Internet la plus complète possible. Les archives départementalesviennent en effet de mettre en ligne la dernière tranche de ces registres, mettant un point d'orgue à un mouvement lancé en 2009. Il s'agit d'une très importante mise à jour portant sur les registres paroissiaux de la collection communale non déposée, pour les périodes absentes de la collection du greffe. Elle concerne la moitié des communes du département et couvre la période allant du milieu du XVIe siècle à 1668, selon les communes. Parmi celles-ci, des villes importantes, comme Tours, Amboise ou Chinon, voient leurs registres désormais accessibles en totalité.

Les images ont été réalisées à partir des documents originaux, conservés aujourd'hui aux Archives départementales et dans les communes. De nombreux registres ont bénéficié d'une restauration au cours des dernières années, et se présentent donc dans un état beaucoup plus lisible que sur le microfilm. La question que se pose désormais tous les généalogistes est : "quand les registres de l'état civil de 1792 au début du XXe siècle vont-ils à leur tour rejoindre le site Web "? Réponse des Archives départementales : les travaux se poursuivent en 2012 avec la numérisation des actes d'état civil (XIXe-XXe siècle) qui s'échelonnera sur deux ans...

Pour patienter en attendant l'arrivée des actes les plus récents, Généinfos vous propose de retracer en quelques clics le "petit chemin généalogique" parcouru par les services des Archives départementales d'Indre-et-Loire. Il suffit de taper le nom du département dans notre moteur de recherche. Voyez : en septembre 2009, GénéInfos annonçait le lancement des premiers fonds purement généalogiques avec les tables décennales. En février 2010, c'était le tour des premiers registres paroissiaux, puis en décembre de la même année, les inventaires des notaires rejoignaient le mouvement. Fidèle observateur de l'actualité des archives en ligne (et c'est désormais sa vocation exclusive), le blog GénéInfos est un moyen astucieux de faire "la généalogie des archives en ligne" !

Commentaires