Infos

Matins malins : des astuces pour retracer le parcours d'un Poilu

Samedi 18 octobre 2014, les Matins Malins recevaient Michaël Bourlet, co-auteur du blog Sources de la Grande Guerre.

Comment faire des recherches sur un Poilu ?

Toute recherche commence comme en généalogie, commencez par explorez les papiers de famille :

  • Livret individuel (lire à ce sujet, l'article La caisse à livrets)

  • Carte du combattant

  • Citations

  • Décorations

  • Carnets de guerre (si déposés : consultables en série J aux Archives départementales)

  • Correspondance

Toutefois, soyez vigilant :

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Les citations pour décoration sont souvent gonflées par l'autorité militaire. A prendre avec précaution !</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523387121592451072">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Après les papiers de famille, rendez-vous aux Archives départementales.

Vous pouvez compléter le profil du Poilu grâce à des documents annexes comme les dossiers de permis de conduire qui contiennent des photos d'identité, consultables en sous-série 2S.

<blockquote class="twitter-tweet" data-conversation="none" lang="fr"><p>“<a href="https://twitter.com/LadyNamite2">@LadyNamite2</a>: <a href="https://twitter.com/gazetteancetres">@gazetteancetres</a> Parfois aussi les permis de chasse, on en a aux <a href="https://twitter.com/ArchivesBeaune">@ArchivesBeaune</a> avec les photos” <a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a></p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523389142605258752">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

En série R, vous consulterez les registres matricules. De plus en plus d'Archives les mettent à disposition sur leur site Internet ; retrouvez la carte de France des registres matricules en ligne sur le blog GeneInfos.

Pour connaître l'année de recrutement, ajoutez 20 ans à l'année de naissance : un soldat né en 1880 sera de la classe 1900.

Si vous ne connaissez pas le numéro de matricule, commencez par consulter les tables alphabétiques.

Les listes de recrutement cantonal sont également très riches en renseignements.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Pensez à consulter les listes de recrutement cantonal pour avoir un aperçu de ts les hommes en âge de combattre de votre ville</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523388673870798849">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Attention, les hommes ajournés au recrutement cantonal, ont pu faire la guerre. Vérifiiez sur la fiche matricule.</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523388905241210880">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les fiches matricules peuvent s'avérer complexes, surtout si elles contiennent beaucoup d'acronymes. C'est avec la pratique que la compréhension se fera de mieux en mieux.

Il faut savoir que des rédacteurs pouvaient avoir leurs propres acronymes !

Faites comme Michaël Bourlet, ne sortez jamais sans votre Dictionnaire militaire !

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> pour comprendre les régiments, consultez le Dictionnaire Militaire <a href="http://t.co/vfL6alWEjA">http://t.co/vfL6alWEjA</a> à Vincennes par exemple.</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523401723415908353">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Si vous souhaitez étudier l'impact de la Première Guerre mondiale sur un village, consultez les recensements de 1911 et ceux d'après-guerre.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Etape suivante connaitre un parcours militaire Utilisation des JMO pour comprendre le contexte</p>&mdash; chroniques92 (@chroniques92) <a href="https://twitter.com/chroniques92/status/523389523968163841">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Journaux de Marches et Opérations sont consultables en ligne, sur le site Mémoire des Hommes.

Comme pour les citations, vous devez être vigilant : ils ont été bien souvent recopiés et édulcorés au passage ; par exemple, vous ne trouverez pas de mention de fusillés.

Si votre aïeul était marin, vous consulterez le Journal de bord ; mais si le bateau a coulé...

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Un poilu marin ? Pensez à consulter le Journal de bord. Si le bateau a coulé, le journal a coulé avec...</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523389988881584128">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Si votre aïeul faisait partie de l'aéronautique militaire, sachez qu'en 14-18 l'Armée de l'Air n'existait pas. Vous chercherez dans les archives de l'Armée de Terre.

Si les JMO n'apportent que des informations partielles, vous les compléterez en vous rendant au Service Historique de la Défense à Vincennes pour consulter les sous-séries 24 et 25N. Elles contiennent les archives des unités telles que des cartes, des rapports et d'autres pièces annexes très riches d'enseignement.

Les archives du personnel militaire seront plus intéressantes pour les officiers que pour les hommes de troupes (voir à ce sujet, l'article Messieurs les officiers vos papiers s'il-vous-plaît !).

Votre aïeul était un rebelle ?

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Pensez aussi à consulter les archives de justice militaire : jugement et dossier de procédure, pièces à conviction, photos</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523391534641971200">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Un Poilu décoré ? Rendez-vous à Pau où est conservé le fichier central des citations.

En ligne, vous pouvez consulter la base LEONORE qui vous donne accès aux dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l'Ordre de la Légion d'honneur.

L'Office National des Anciens Combattants traite les archives des administrations en charge des anciens combattants, telles que les cartes du combattant ou les dossiers individuels de pension.

La fiche matricule vous indiquera si le soldat a été prisonnier de guerre. La Croix Rouge a numérisé et mis en ligne 5 millions de fiches individuelles que vous pouvez consulter sur le site Prisonniers de la Première Guerre mondiale.

Tous les soldats ne sont pas revenus de la Première Guerre mondiale.

Vous retrouverez la fiche Mort pour la France sur le site Mémoire des Hommes ; pensez également à consulter la base des sépultures de guerre sur ce même site.

Vous compléterez vos recherches grâce au site MémorialGenWeb, qui présente un relevé des monuments aux morts et des fiches pour les soldats qui y sont inscrits.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Monuments aux morts : listes gonflées ou nom non présent suite mésentente avec la famille. Rare mais possible.</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523393324322131968">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Toutefois, les noms inscrits sur les monuments ne sont pas exhaustifs :

Vous mettrez votre relevé en parallèle avec le livre d'or de la commune que vous pouvez consulter dans la salle des inventaires virtuels des Archives Nationales.

Les carrés militaires, la presse locale sont autant de sources à ajouter à vos recherches.

N'oubliez pas de consulter les sites des Archives départementales qui mettent en ligne des fiches didactiques comme les dossiers des mineurs Pupilles de la Nation à consulter sur le site des Archives d'Indre-et-Loire.

Cas particuliers :

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Un Poilu mort à Salonique ? Adressez vous au Consulat. Certains consulats ont commencé à les mettre en ligne</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523395480873869313">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/1J1Poilu">@1J1Poilu</a> <a href="https://twitter.com/gazetteancetres">@gazetteancetres</a> pour Zeitenlinck voir le site du Consulat de France a Thessalonique <a href="http://t.co/ge6QoA1WfL">http://t.co/ge6QoA1WfL</a></p>&mdash; guepier92 (@guepier92) <a href="https://twitter.com/guepier92/status/523397808490311680">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> pour les soldats alsaciens lorrains, passer par les archives departementales</p>&mdash; chroniques92 (@chroniques92) <a href="https://twitter.com/chroniques92/status/523396258141335552">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Le livre d’or du souvenir français, Lorraine, Alsace, Lorraine Sarroise, Luxembourg publié en 1929 <a href="http://t.co/64zLKegh4m">http://t.co/64zLKegh4m</a></p>&mdash; Sandrine Heiser (@tokenheiser) <a href="https://twitter.com/tokenheiser/status/523399397984698369">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Parmi les sites indispensables à avoir dans vos favoris, avec Sources de la Grande Guerre et MémorialGenWeb, ajoutez Parcours du combattant de la guerre 1914-1918.

Ce site vous apportera beaucoup d'explications autour des recherches à mener, comment les mener, mais aussi autour des photos avec des explications très claires pour vous aider à les décrypter.

Nos ancêtres dans la Grande Guerre.

Jérôme Galichon et Benoît de Maigret ont clôturé cette matinée très riche en présentant en exclusivité le nouveau moteur de recherche qui sera intégré au site Geneanet.info/1418

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Avez-vous signalé sur votre arbre <a href="https://twitter.com/geneanet">@geneanet</a> les Poilus de votre généalogie ? <a href="http://t.co/Jl6UjnLkRA">pic.twitter.com/Jl6UjnLkRA</a></p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523409612150964224">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> Bientôt le moteur de recherche disponible pour tous gratuitement. <a href="http://t.co/FIaPNjjhgp">pic.twitter.com/FIaPNjjhgp</a></p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523410659804192768">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/Matinsmalins?src=hash">#Matinsmalins</a> Il sera possible de retrouver des descendants de soldats qui ont été dans le même régiment que son ancêtre.</p>&mdash; Sophie Boudarel (@gazetteancetres) <a href="https://twitter.com/gazetteancetres/status/523410940478623744">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/matinsmalins?src=hash">#matinsmalins</a> intérêt du projet <a href="https://twitter.com/geneanet">@geneanet</a> : pouvoir rapprocher des gens (et leurs descendants) passés ds le mm régiment <a href="https://twitter.com/hashtag/1GM?src=hash">#1GM</a></p>&mdash; d'aïeux &amp; d'ailleurs (@daieuxdailleurs) <a href="https://twitter.com/daieuxdailleurs/status/523411102169051136">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Maintenant vous voilà prêt pour faire comme Brigitte :

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p>Mise en pratique <a href="https://twitter.com/hashtag/MatinsMalins?src=hash">#MatinsMalins</a> reservation pour date a preciser de 3 cotes en 25 N <a href="https://twitter.com/hashtag/SHD?src=hash">#SHD</a></p>&mdash; chroniques92 (@chroniques92) <a href="https://twitter.com/chroniques92/status/523517138066505731">18 Octobre 2014</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

>> Suivez l'actualité de la généalogie et des nouvelles technologies sur GénéaTech

Lira aussi : 1914-1918 - Votre ancêtre Poilu sur Internet (accès payant)

Commentaires