Infos

Elections cantonales et services d'archives : quels effets ?

Les élections cantonales des 20 et 27 mars s'approchent à grand pas. Le renouvellement de 2023 cantons a t-il des effets sur la politique des archives ? La question mérite d'être posée, car les généalogistes l'oublient souvent ou bien ne le savent pas, ce sont les départements qui gèrent les archives de leur territoire. Oui, la bonne conservation et la bonne diffusion des archives, notamment par le biais de sites Internet d'état civil, dépend des budgets votés par les départements. Et les élections cantonales servent précisément à renouveler les assemblées départementales, aussi appelées Conseils Généraux.

Concrètement, le fait que le département soit géré par une majorité étiquetée à droite ou à gauche change t-il beaucoup la donne ? Une fine observation des comportements politiques montre que cela ne change absolument rien. Depuis les grandes lois de décentralisation, notamment celles de 1986, les départements ont la charge des archives. Et il existe autant d'exemples de services d'archives départementaux où l'investissement de la collectivité de gauche ou de droite est inexistant que l'inverse. Et autant d'exemple de créativité et d'innovation soutenus par tel ou tel bord politique. On peut même affirmer que les services d'archives départementales sont rarement un enjeu politique et tant mieux ! Hélas, il n'en va pas de même au niveau national.

Pour autant, une échéance politique locale est toujours un bon moment, parfois le bon moment, pour faire avancer des projets à la traîne. La numérisation et la mise en ligne de sites Web d'archives sont des sujets à aborder en ces temps de grandes discussions et de promesses électorales. Surtout dans les 45 départements dans lesquels il ne se passe pas encore grand chose sur ce point là. Pour vous aider, un coup d'œil sur notre carte de l'état civil en ligne vous en dira sûrement autant qu'un long discours de campagne...

Commentaires