Infos

Lancement du site des archives de l'Ariège avec l'état civil

Les archives de l'Ariège ont lancé le 1er octobre 2014 leur portail Web donnant accès à de nombreuses ressources en ligne : l'état civil, les registres matricules militaires, d'autres ressources numériques et une base de données générale.

Dans le détail, l'état civil ancien accessible en ligne comporte les registres paroissiaux de 1551 à 1792, y compris les registres protestants, et les registres d’état civil de 1792 à 1803. Concernant les actes paroissiaux, il s'agit d'une collection dite idéale, composée à partir des registres conservés aux Archives départementales et des registres encore conservés dans les communes mais prêtés par celles-ci pour des opérations de reproduction (Attention, certaines communes n’ont pas prêté leurs registres qui ne figurent donc pas ici). A cela s'ajoute la collection complète des registres d’état civil de l’an XI (1803) à 1892 (1897 pour l’arrondissement de Saint-Girons) et bien entendu, les tables décennales de l’an XI à 1902. Le tout représente à ce jour, 1,1 million d'images.

Pour consulter l'état civil en ligne, les archives ont concocté un mode d'emploi (téléchargeable ici en PDF). Le département de l'Ariège présente une petite difficulté signalée par les archives : pour des raisons de reliure d'origine, les actes de naissances des communes du canton de Castillon-en-Couserans (An XI - 1895) et les publications des mariages des cantons de Castillon-en-Couserans, Massat et Oust (An XII - 1926) sont consultables au nom du canton. Pour consulter les actes d'une commune de cet arrondissement, il faut donc se reporter au nom de la commune ET au nom du canton. Sur la forme, rien de bien compliqué : les registres sont accessibles via le système de recherche et de navigation GAIA (utilisé dans 7 départements) permettant d'afficher les actes, de zoomer, imprimer, etc.

Autre série d'intérêt généalogique, les registres matricules militaires sont présents de 1884 à 1918, intégrant donc le soldats de la Grande guerre. Une difficulté est signalée, certains cantons (Castillon, Oust, Sainte-Croix, Saint-Girons et Saint-Lizier) relevaient du bureau de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) de 1867 à 1899; les registres matricules de ces cantons pour ces dates sont donc conservés aux Archives départementales de la Haute-Garonne.

De nombreuses autres ressources sont également présentes sur le site (recensements de population, quelques compoix-ancêtre du cadastre, visites pastorales, etc.), mais leur accès ne bénéficie pas pour l'instant de raccourcis. Il faut donc aller les chercher via le mode de recherche avancé : choisir l'onglet "cote", saisir la cote, valider puis pour afficher le résultat, cliquer sur le pictogramme "trombone". Voir ici pour trouver les cotes des dénombrements de la population, des dénombrements des passeports et visas (1864-1940) et de l'enquête sur le travail et la condition ouvrière en 1848 et des autres fonds numérisés.

Enfin, la base de données générale sert à ceux qui envisagent de se rendre sur place en salle de lecture à Foix. Elle permet d’identifier les documents d’archives, les documents iconographiques ainsi que les collections de la bibliothèque. Dans cette base, les documents numérisés consultables en ligne sont signalés par un pictogramme "trombone".

Commentaires