Infos

Le sulfureux mariage "à la mairie du 13e arrondissement"

L'exposition sur le 150e anniversaire des arrondissements parisiens amène son lot d'anecdotes. En voici une plutôt cocasse.

Jusqu'en 1860, Paris comptait douze arrondissements et il était de bon ton de dire, pour les couples vivant en concubinage, qu'ils s'étaient mariés "à la mairie du 13e arrondissement", façon imagée de signifier qu'ils n'étaient pas passés devant M. le Maire. Au moment de l'agrandissement de la capitale, un plan initial prévoyait que le 13e arrondissement engloberait l'actuel 16e. Mais les influents habitants d'Auteuil et Passy, deux communes fraîchement annexées, ne voulaient pas de cette dénomination scabreuse, sans parler de toute la superstition qui entoure le chiffre 13. La numérotation des arrondissements fut en conséquence modifiée pour donner celle que l'on connaît encore aujourd'hui. Pas sûr que les quelque 900 mariés de 1860 dans le 13e arrondissement aient apprécié…

Avec les huit nouveaux arrondissements, l'expression est ensuite tombée en désuétude.

Commentaires