Infos

Les actes de Bonifacio en ligne, les recensement des Hautes-Alpes aussi...

La toile de l'état-civil communal en ligne ne cesse de s'étendre... Après Châtenay-Malabry, voici Bonifacio. La ville de Corse-du-Sud a numérisé en partie son état civil, depuis les registres paroissiaux de Sainte-Marie (1682-1814), jusqu'aux premiers registres de naissances (1798-1800), mariages (1797-1800) et décès (1797-1800). Attention, le mode de communication est un peu particulier. Ici, pas de lecteur virtuel, les images saucissonnées en tranche de 10 pages de registres se téléchargent directement en format PDF (environ 2 Mo le fichier, les connexions lentes vont avoir du mal). La ville propose également les délibérations du Conseil de surveillance (1790) et du Conseil municipal (1881-1896) et un recensement de la population, celui de 1814.

Du côté des départements, les Hautes-Alpes viennent d'enrichir leur site sur le fond et sur la forme. Pour les documents de fond, le portail voit apparaître les listes nominatives du département de 1817 à 1906 et les premiers instruments de recherche couvrant environ 10 % des fonds conservés aux AD 05. Sur la forme, soulignons deux innovations : la possibilité de consulter la base de dépouillement de l'Association généalogique des Hautes-Alpes (à interroger en bas du formulaire), mise gracieusement à disposition des internautes dans le cadre d'un partenariat, et la possibilité pour tout internaute ayant créé un compte, d'annoter les vues de l'état civil (directement dans le module de consultation), afin d'y ajouter des mentions de date par exemple, pour faciliter la recherche (source : AEDAA).

Commentaires