Infos

Salon de généalogie : place aux diables

Les gardiens de Lille Grand Palais ont assisté ce mercredi 1er juin à un étrange ballet de diables et autres chariots à roulettes. On a même vu une remorque (celle du CDIP), poussée à bout de bras, traverser ce vaste espace d'exposition. Ils sont pourtant habitués à voir s'installer ici des exposants pour un, deux ou plusieurs jours. Mais là, ce sont des arbres qui poussent sur les stands, des arbres familiaux.

Les associations et professionnels de la généalogie déballent pancartes, banderoles, ordinateurs, livres, revues et fascicules. La foule devient plus dense lorsque l'assemblée générale de la Fédération française de généalogie s'achève : les cercles fédérés, libérés de leurs obligations, investissent massivement le salon encore vierge.

Chacun a droit à un ou deux modules avec une table et trois chaises. Les stands se ressemblent tous ; charge à chacun de lui donner une âme, une identité. Seuls les mormons (Family search) occupent un espace nu. Il laisse rapidement (il faudra quand même une poignée d'heures) la place à un magnifique totem aux couleurs de l'association.

Salutations de rigueur entre voisins, ultimes pliages de documents... le temps presse. Derniers préparatifs jeudi matin. Une petite demi-heure de rab seulement, car les portes ouvrent à 9h pétantes.

Commentaires