Infos

Accès gratuit à la base des prisonniers de guerre 1939-40 de Filae

C'est devenu un rendez-vous. Comme régulièrement, lors des commémorations du 8 mai 1945 ou du 11 novembre 1918, Filae offre un accès gratuit à une partie de ses bases historiques.

Du 5 au 11 mai 2017, le site Internet généalogique vous invite à consulter sa base des prisonniers de guerre 39-40, qui recense les Français faits prisonniers par les Allemands à la suite de ce que l'on a appelé "l'étrange défaite". En juin 1940, plus d'un million de soldats français sont capturés par les forces allemandes et envoyés en Allemagne où ils deviennent "prisonniers de guerre" (P.G.) et sont détenus dans des Stalags, des Oflags ou des Kommandos.

Ces prisonniers ont été répertoriés dans des registres édités par le Centre national d'information sur les prisonniers de guerre (carton F/9/2802 à 2813 aux Archives nationales) à partir d'informations délivrées par l'autorité allemande, également disponibles sur Gallica.

Rendez-vous sur le formulaire disponible sur www.filae.com/prisonniers et saisissez le nom de la personne que vous rechercher. Grâce à l'indexation réalisée par Filae, vous disposerez (après une inscription gratuite) de sa fiche complète, avec les informations suivantes : nom et prénom du prisonnier, date et lieu de naissance, grade et unité, numéro et lieu du camp. Vous pourrez visionner en ligne la source originale sur laquelle a été inscrit le nom de leur ancêtre.

Lire aussi :

 

Commentaires

2 commentaires
  • Portrait de Chahbar

    Salut J'ai Abi Shahbar Muhammad, né en 1920 dans un rond-point menant à Thania, l'état de Tissemsilt, il a participé avec la France à la guerre mondiale 1939 Vers 1941, s'il vous plait, je veux un document qui le prouve parce qu'il a été enrôlé dans l'armée française. Oubliez-vous. Je veux une réponse.
  • Portrait de cordier alain daniel michel

    je suis né le 20 avril 1945 o hué" (Annam à l'époque, Viet-Nam maintenant) Ce camp était tenu par les Japonais à la suite de leur coup de force du 09 mars 1945 sur l'Indochine de l'époque ; mon père était militaire en opération en Annam ; je suis donc né prisonnier de guerre , et le suis resté durant 2ans 1/2 avant d'être rapatrié par un navire sanitaire anglais ; je souhaite être reconnu comme prisonnier de guerre, ainsi que mes parents, eux à titre posthume