Infos

Archives nationales : numérisation des plus anciens livres du Châtelet de Paris

A consulter dans la Salle des inventaires virtuelle des Archives nationales, les livres de couleur font partie des plus anciens registres du Châtelet de Paris. Ces outils de travail du procureur du roi du Châtelet doivent leur nom à la couleur de leurs reliures d’autrefois, dont il ne subsiste quasiment plus aucune trace. On peut y lire la transcription des actes de l’autorité royale, des ordonnances et jugements de la Prévôté, ainsi que les arrêts du Parlement, pour les années 1223 à 1604.

Ces registres recueillaient également l’enregistrement des statuts et règlements des communautés de métiers, mais aussi d’un certain nombre de sentences et arrêts faisant jurisprudence dans des cas de conflits entre corporations, entre jurés et compagnons.

Leur richesse tient aussi à deux autres types d’actes. Les ordonnances de police rendues par la Prévôté réglementaient, entre autres, la vente de vivres, la mendicité, la prostitution, la présence des lépreux et des pestiférés à Paris, le port d’armes, la voirie et les lettres de sauvegarde en faveur des abbayes, prieurés, chapitres, églises et communautés, religieuses ou hospitalières. Défense était faite par exemple aux parisiens de chasser les pigeons, de se livrer aux jeux de hasard, de s’exercer au tir à l’arc et à l’arbalète...

D'autres registres, ceux dits des bannières enregistraient et publiaient lettres patentes, ordonnances et actes d’intérêt privé dont le contenu méritait publicité, d’où leur nom de « bannières », pour les années 1330 à 1703. Dans un de ces registres, on trouve l'acte fondateur du dépôt légal ordonné par François Ier le 28 décembre 1537.

Les livres ont été numérisés et sont à consulter dans la SIV, l'instrument de recherche sera prochainement dématérialisé. Intéressant, car il comporte un index des noms géographiques, de personnes et de matières des livres de couleur et des registres des bannières. Et si vous y retrouviez la mention de vos aïeux du XIIIe siècle ?

Liens

Commentaires