Infos

Attention à l'arnaque au généalogiste !

Connaissez vous l'arnaque au généalogiste ? C'est une escroquerie que dénonce l'union professionnelle Généalogistes de France, alerté sur le fait que des individus se présenteraient comme des généalogistes pour extorquer des fonds à des héritiers. Ces derniers seraient soit-disant bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie souscrit à l’étranger. L'arnaque, c'est que tout est faux : le généalogiste n'est pas généalogiste et l'héritier n'est pas héritier. Il s'agit simplement de lui faire croire qu'il va bientôt recevoir des fonds et de le convaincre de les débloquer. Comment ? En faisant confiance au pseudo chercheur d'héritier et en lui versant une avance -bien sûr occulte- sur sa rémunération.

Et comme les victimes ne connaissent pas le métier de généalogiste successoral, elles acceptent ce principe et si elles hésitent, elles sont mises en relation avec un avocat dont l’identité est usurpée en tenant à l’écart le notaire chargé de la succession. Ensuite, l'avance versée disparaîtra, tout comme le faux généalogiste et l'héritage fera pschiiit ! Pour les professionnels de Généalogistes de France, c'est l'occasion de rappeler quelques principes liés à l'exercice de la profession de généalogiste successoral. Il n'y a pas d'honoraires sous forme d'avance, le généalogiste règle tous les frais de recherche des héritiers lui-même, c'est d'ailleurs l'une des conditions de la signature d'un contrat de révélation. Il n'est payé qu'après le règlement de la succession par un notaire.

Les sommes dues au titre d’un contrat d’assurance vie n'échappent pas à ce principe. Mais dans ce cas, c’est l’entreprise d’assurance-vie qui entrera toujours par la suite en relation avec ce bénéficiaire en vue du règlement du capital ou de la rente dus. Des milliers de dossiers de succession sont réglés chaque année par les généalogistes successoraux. En cas de doute si vous êtes contactés pour un héritage, le premier réflexe est d'appeler un notaire et de vérifier si le généalogiste est titulaire d’une carte professionnelle ou membre d’un syndicat. La plupart des généalogistes familiaux et professionnels sont représentés par l'union professionnelle Généalogistes de France.

Lien :

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de Mathiotte Gérard

    J'ai un appel d'une de mes amies d'enfance qui me dis que je vais être son héritier Je l'a connais depuis mes 18 ans Elle avait 19 ans aujourd'hui elle aurait 73 ans une année de plus que moi! Il mets difficile de pas le croire . J'ai réellement connu cette personne Et je sais qu'elle est très riche ! RITA COMBO Marie CELINE était de St Pierre a Amiens elle m'a envoyé l'iban de sa banque de la société générale et j'ai vérifié en recherchant sur un site si l'iban était bien le sien ! Elle m'a dit qu'elle avait un cancer terminal Et je reçois depuis que je suis Bénéficiaire de somme très importante et que le directeur de la banque de la société générale serait un détourner d'héritage informé par un de ses ex employé. J'accuse personne mais ceux ci est très troublant car je connais vraiment mon amie d'enfance Je pose la question comment savoir si un banquier en accord avec un notaire pourrait détourner en faisant un faux pour détourner un héritage qui me serait destiné ! Comment savoir si ce directeur ne serait pas impliqué à vraiment détourner des héritage de ses clients ! Pour moi tout est possible ! Avec ce monde d'escroc d'aujourd'hui qui frappent dans beaucoup de domaines ! Comment pas croire puisque que vous êtes vraiment l'amie de cette personne et en plus elle vous dis qu'elle a fait venir son notaire pour exécuter une donation a votre nom. La seule chose qui m'a mis c'est la fausse signature sur la donation de mon amie . Mais je me pose quand même la question Suis je vraiment ou pas son héritier et comment le savoir puisque je suis vraiment l'amie d'enfance de RITA COMBO Marie Céline Je pense qu'il est possible a des banque de détourner des héritages a leurs clients. Cordialement Gérard MATHIOTTE