Infos

Genealogie.com a indexé l'état civil de la Haute-Saône et d'Indre-et-Loire

Deux nouveaux départements rejoignent le portail Genealogie.com, la Haute-Saône et l'Indre-et-Loire. Cela porte à dix le nombre de services d'archives de collectivités qui ont signé une licence de réutilisation avec le portail commercial (neuf services d'archives départementales * et les archives de la ville de Lyon).

Dans les deux cas, c'est l'état civil du XIXe siècle qui a été indexé par Genealogie.com pour être mis à disposition des abonnés du portail dès maintenant, l'opération d'indexation ayant eu lieu cet été. Les licences de réutilisation ont été signées en juin et la fourniture des images numérisées a été très rapide.

"Il s'agit de licences de réutilisation avec versement d'une redevance annuelle", explique Emmanuel Condamine, directeur Généalogie chez Genealogie.com. "En contrepartie, nous livrons également deux développements informatiques qui permettent aux usagers des services d'archives de consulter gratuitement en salle de lecture l'index qui a été réalisé par nos soins".

Précision : il s'agit d'un ou plusieurs postes informatiques donnant un accès à l'index du département concerné et non à la totalité de la base de Genealogie.com. Par exemple, sur place à Vesoul, les lecteurs de la Haute-Saône ont accès gratuitement aux patronymes de leur département et non à ceux de l'Indre-et-Loire ou des autres départements indexés.

Dans les départements sous licence Genealogie.com, les actes d'état civil indexés vont généralement de 1792 ou 1793 jusqu'à 1895 pour les naissances, 1911 pour les mariages et en théorie 1940 pour les décès (mais les départements les ont rarement en leur possession, donc pas numérisés), ces dates limites correspondent aux préconisations de la CNIL.

Les recensements font partie de la licence de réutilisation signée avec ces deux départements, mais ils ne seront indexés et mis en ligne que d'ici quelques mois, la priorité ayant été donnée à l'état civil.

A propos des dépouillements réalisés par des associations de généalogie et disponibles sur le même site Genealogie.com, Emmanuel Condamine ne voit pas de concurrence : "Oui, nous avons des relevés associatifs pour ces départements, ils concernent principalement les registres paroissiaux. De toutes les manières, notre moteur de recherche ne met pas spécialement en avant nos propres documents, il se cale en priorité sur la demande exprimée par l'usager".

En clair, si vous demandez un "Martinot" en Haute-Saône et que l'index de Genealogie.com ne compte que des "Martineau", tandis que celui des associations comporte bien des "Martinot", ce sont les résultats de l'association qui arriveront en premier.

Avec presque 10% de l'état civil français indexé, Genealogie.com est sur la bonne voie pour remporter son pari de constituer une base généalogique d'envergure nationale. "D'autres départements ont été approchés et d'autres licences de réutilisation seront signées dans les mois à venir", affirme Emmanuel Condamine.

* Le Rhône, la Vendée, la Savoie, les Yvelines, le Loir-et-Cher, la Seine-et-Marne, les Hautes-Alpes et la ville de Lyon auxquels s'ajoutent donc la Haute-Saône et l'Indre-et-Loire.

Liens

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">L'Etat-civil de Haute-Saône numérisé accessible à partir d'une recherche patronymique, c'est possible depuis... <a href="https://t.co/NVcc5n5cgm">https://t.co/NVcc5n5cgm</a></p>&mdash; Genealogie.com (@genealogiecom) <a href="https://twitter.com/genealogiecom/status/778576911681351681">21 septembre 2016</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/genealogie?src=hash">#genealogie</a> révélations 2/2 :) NOUVEAU découvrez la recherche patronymique dans l'Etat-civil d'Indre-et-Loire <a href="https://t.co/kePkOtlcR7">https://t.co/kePkOtlcR7</a> <a href="https://t.co/J6AuScJDJw">pic.twitter.com/J6AuScJDJw</a></p>&mdash; Genealogie.com (@genealogiecom) <a href="https://twitter.com/genealogiecom/status/778884778074439681">22 septembre 2016</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Commentaires