Infos

La généalogiste de la série "Origines", vue par son interprète

"Tout m’a intéressé dans ce personnage. J’aime beaucoup Margot ! J’aime son enthousiasme et sa curiosité, sa culture, son empathie", nous confie Micky Sébastian qui joue son rôle dans "Origines". "Le métier qu’elle a choisi, lui va comme un gant." Elle lui permet de se servir au mieux de ses qualités, pour aider les gens à dépasser un passé occulté dont ils soufrent sans en comprendre toujours la raison.

"Elle est généalogiste mais elle a beaucoup d’autres cordes à son arc. Elle est aussi linguiste, historienne. La généalogie rassemble tellement de choses… ! C’est une femme érudite, même si elle n’étale jamais ses connaissances. Elles transparaissent juste ici et là par petites touches, aux détours des épisodes. Dans la série, on ne précise pas bien les contours de sa profession." Écrivaine (on aperçoit un de ses livres sur les peuplade d’Océanie dans le premier épisode), elle est mandatée dans deux épisodes par un notaire, pour régler des affaires de succession. Ce n’est pour autant clairement pas l’aspect financier qui l’a motive. "Ce qu’elle aime, c’est aider les gens et réunir les familles. Je crois que les auteurs ont voulu en faire une généalogiste au sens le plus général du terme pour qu’elle puisse aller sur tous les terrains", quitte à prendre quelque liberté avec le véritable exercice du métier qui cloisonne plus hermétiquement que dans la série l’aspect familial et successoral du métier.

"Elle retrouve par hasard Stavros, le commissaire, qu’elle a connue il y a plus de trente ans. On sent une vraie amitié entre eux deux, même si de toute évidence cela faisait longtemps qu’ils ne s‘étaient pas revus." Arthur, qu’elle découvre en même temps que le spectateur l’amuse tout de suite par son sérieux un rien compassé. Quant à la sœur Astrid, c’est pour Margot une archiviste précieuse, une irremplaçable "indic" comme elle aime à l’appeler… mais aussi une amie très proche qui veille sur elle comme une mère.

Lire aussi : Une nouvelle série inspirée de la généalogie sur France 3

Commentaires