Infos

La Réunion : état civil, recensements et matricules militaires en ligne

Avis aux généalogistes aux racines réunionnaises : les Archives départementales disposent d'un beau panel de fonds en ligne. En tout près de près de 38 000 pages numérisées qui viennent compléter l'offre en ligne des Archives nationales d'Outre-Mer (ANOM).

Ainsi, les chercheurs d'ancêtres seront particulièrement intéressés par les registres paroissiaux et d’état civil, car ces fonds numérisés de façon systématique permettent de combler des lacunes des ANOM, en particulier pour les registres des esclaves. Sont accessibles actuellement les registres de l’Entre-Deux, La Possession, Saint-Joseph, Saint-Leu, Saint-Philippe et Salazie.

Concernant les affranchissement d'esclaves, de nouveaux registres sont disponibles, ceux de 1832 et les registres spéciaux de 1848. Ils ont été intégralement numérisés. 20 de ces registres ont fait l’objet d’un index par les Archives départementales en 1975 ; il facilite la recherche pour les communes de Saint-Denis, Saint-Pierre et Saint-Paul.

A voir aussi les recensements de la population (1708-1779), c'est à dire tous les recensements de l'île Bourbon conservés dans le fonds de la Compagnie des Indes, à l'exception du recensement général de 1774. Ces images ont été numérisées à partir de microfilms de 1970-1971, elles ne sont pas toujours de très bonne qualité, préfèrent prévenir les archivistes.

Pour chercher des aïeux réunionnais ayant servi comme soldats de la Grande guerre, les généalogistes sont également bien servis. Si les ANOM proposent depuis quelques mois déjà les registres matricules militaires et tables jusqu'à 1918, le portail de La Réunion propose en plus les classes 1919 à 1921. Les Archives de la Réunion ont également numérisé le fruit de la Grande collecte 1914-1918. Ce sont des documents et objets en rapport avec la Grande guerre apportés par des particuliers en novembre 2014 et novembre 2015.

Liens

Commentaires