Infos

Le Mémorial virtuel des combattants du Chemin des Dames

Après Verdun, le Chemin des Dames fait partie des lieux où le plus grand nombre de combattants ont perdu la vie durant la Première Guerre mondiale. C’est pour leur rendre hommage que le Conseil général de l’Aisne a financé un portail internet : www.chemindesdames.fr.

Décliné en français, en anglais et en allemand, ce dernier s’est d’abord lancé comme défi de proposer en 2004 une fiche des 4.000 combattants (français, mais aussi allemands et britanniques) qui y ont perdu la vie entre septembre et décembre 1915.

Cette première étape effectuée, les concepteurs du site se sont lancés dans l’ajout des combattants morts en janvier 1915 à la Caverne du Dragon lors de la bataille de la Creute : www.caverne-du-dragon.com

Ce fut enfin au tour des combattants français et allemands enterrés aux cimetières français et allemand de Cerny-en-Laonnois.

En octobre 2006, les combattants inhumés à Berry-au-Bac, Pontavert, Craonnelle, Soupir et Vailly-sur-Aisne et dans les cimetières allemands de Laon-Bousson, Mons-en-Laonnois et Veslud ont enfin été ajoutés à la base de données.

Chaque fiche a été dressée sur la base des registres des cimetières militaires communiqués par les communes correspondantes. Quant aux informations relatives aux combattants allemands et britanniques, elles leur ont été aimablement communiquées par leurs partenaires : 
 Le Commonwealth War Graves Commission

et Le Volksbund für Deutsche Kriegsgräberfürsorge,



Les autres partenaires français sont :

  • l'Office nationale des Anciens Combattants de l'Aisne, 



  • le Secrétariat d’état aux Anciens Combattants, 



  • le Comité départemental du Tourisme de l'Aisne,



  • l'Espace muséographique de la Caverne du Dragon,



  • les Archives départementales de l'Aisne.

Le site regroupe aussi toute sorte d’informations utiles pour mieux comprendre l’Histoire qui s’y est tissée. Le portail propose ainsi, en complément des informations sur les batailles, les cimetières, les monuments et les régiments au Chemin des Dames, un livre d’or que tout internaute est invité à compléter.

Dans le cadre de ce projet, le Conseil général de l'Aisne souhaite développer la recherche scientifique historique et sociologique relative au Chemin des Dames et, en particulier, celle concernant les combattants de toutes nationalités qui y sont morts. Elle voudrait par exemple déterminer le nombre exact de combattants qui y perdu la vie entre 1914 et 1918 (estimé à l’heure actuelle entre 100.000 et 200.000, pas vraiment un chiffre précis !), dont celui des combattants territoriaux. Des financements peuvent être attribués à tout historien intéressés par ce type de recherche.

Dans le même esprit, tous les visiteurs sont invités à proposer toute contribution (extrait d'histoire régimentaire, recherches personnelles, photographies, archives familiales…) qui pourra enrichir le fond documentaire.

Pour en savoir plus : www.memorial-chemindesdames.fr

Lire aussi notre numéro spécial "Votre ancêtre poilu sur internet" (accès payant) avec une double page sur le Memorial du Chemin des Dames.

Commentaires