Infos

Les brevets de l'INPI du 19e siècle sont consultables en ligne

Si votre aïeul était un Géo Trouvetout qui avait les pieds sur terre et déposait des brevets, vous allez sans doute pouvoir retrouver la trace de ses inventions, fameuses ou tombées dans l'oubli. Cette trace, vous pouvez désormais la suivre sur Internet, en recherchant dans la nouvelle base de données de l'INPI qui vient en effet de mettre en ligne son fonds des brevets français du XIXe siècle. L'accès en est gratuit dans la rubrique Services et prestations.

Que trouver dans ces notices descriptives ? D'après l'INPI, il y a là plus d'un siècle d'innovation et d'histoire industrielle, déposée directement par les acteurs de la création technique au cœur de l'effervescence du siècle de l’industrialisation. Dans ces documents riches et variés se mêlent des mémoires descriptifs, la correspondance, parfois intime ou amusante, les plans et les dessins, voire des échantillons. Les premières lois protégeant les droits des inventeurs datent des 7 janvier et 25 mai 1791. Cette base couvre donc actuellement la période 1791 à 1844, elle comprend environ 18.000 notices bibliographiques de brevets et 160.000 images des dossiers originaux qui ont été numérisés. Elle sera poursuivie jusqu'à 1902.

Les informations contenues dans les dossiers d'invention sont accessibles sous la forme d'une notice détaillée reprenant les données bibliographiques de chaque brevet. Il y a autant de notices que de brevets principaux, d'addition, de perfectionnement, d'importation, etc. Le cœur du dossier réside dans le mémoire de l'inventeur, parfois réduit à une page, parfois composé de cahiers entiers. Ce fonds est particulièrement riche grâce à la correspondance, qui complète les dossiers, relatant les échanges entre les inventeurs et l'administration, avant la délivrance officielle du brevet.

Commentaires