Infos

Liliane Bettencourt, cousine de Sarkozy et... Besancenot ?

À propos de la généalogie de Liliane Bettencourt, mes bouteilles à la mer (lancée ici il y a un an) ont été récupérées et les points d'interrogation levés.

Les Bettencourt sont normands, originaires de Caudebec-en-Caux , antérieurement de Saint Nicolas-de-Bliquetuit, sur l'autre rive de la Seine, et du village voisin de La Mailleraye-sur-Seine, où les ancêtres étaient laboureurs. On peut y remonter leur filiation jusqu'à un Pierre Béthencourt, né vers 1602, et époux de Marie Le Dru (peut-être fils d'un Guillaume de Béthencourt (1554-1618), époux de Marie Vallois). Ce berceau est situé à plus de 70 km de celui des ancêtres d'Ingrid Betancourt, mais une parenté – certes très éloignée – reste possible.

Les grands-parents maternels de la milliardaire conduisent dans diverses régions : le grand-père, Auguste Emile Doncieux, distillateur à Paris et fils d'un marchand de vin (autrement dit d'un cafetier), était issu par son père du Rhône et de l'Isère (Feyzin et Saint-Savin avec les Doncieux, Ollier, Collet…), par sa mère de la Somme (à Belleuse avec les Allart, Berquier, Bouture, Obrie…) et par une grand-mère de la Haute-Saône (Auxon et Filain, près de Vesoul avec les Feinte, Goutret, Bertiaux, Millot, Perdriset…). Les ancêtres Denisot étaient icaunais (Sergines et Le Plessis-Saint-Jean avec les Denisot, Gramain-Baraclier, Viltard, Goujon, Fortin, Ga(s)teau, Moreau…).

Des ancêtres majoritairement très modestes, comme Louis Berquier, badestamier en Picardie, qui tissa toute sa vie des centaines de bas d'estame, qui ne suffiraient certainement pas à cacher les milliards d'euros de son arrière-arrière-arrière-petite-fille… Mais des ancêtres qui livrent aussi deux parentés étonnantes. D'une part dans l'Isère, où, par les Candy (de Soleymieu), Liliane Bettencourt cousine au 19e degré avec… Nicolas Sarkozy. D'autre part en Haute-Saône, où ses ancêtres Goutheret se sont plusieurs fois mariés, à Noidans-le-Ferroux, avec des Besancenot, de la famille directe d'Olivier !

Lire aussi : Quand derrière une Bettencourt se cache une Betancourt

Commentaires