Infos

Dans deux ans à Marseille, prochaine ville étape de la généalogie

Pour Jean-Paul Cornu, commissaire général du Congrès 2013, l'organisation de la prochaine grande réunion généalogique est d'une actualité brûlante depuis de longs mois déjà. "J'ai profité du Congrès de Lille pour faire ma petite enquête d'intention de participer auprès des associations et des exposants professionnels", indique t-il. Sans vouloir entrer dans le détail, on devine en cette morne clôture de congrès 2011 que le bureau des inscriptions 2013 n'est pas débordé par les demandes…

"Nous n'en sommes pas encore là", tempère Jean-Paul Cornu, "les inscriptions seront ouvertes en septembre 2012, il faut respecter le planning". Et d'ici là, le comité d'organisation aura eu le temps de faire valoir ses arguments. Marseille aura le privilège d'être au printemps 2013 "Capitale Européenne de la Culture". Cela va se traduire par un vaste programme de manifestations culturelles et artistiques, ce qui ne manquera pas de braquer les projecteurs sur la région durant toute l'année. De nombreuses retombées en sont attendues en terme de visites et aussi de possibilités d'obtenir des finances et du mécénat public ou privé (pourquoi pas l'anisette ?).

Sur le plan généalogique, Marseille compte bien également s'appuyer son histoire de 26 siècles depuis sa création par les Phocéens avec l'idée de communiquer sur tout le bassin Méditerranéen en direction des pays qui ont fait le Marseille d'hier et d'aujourd'hui. Sur le thème "Marseille, carrefour des cultures, de la Baltique à la mer Egée", le pays invité d'honneur sera la Grèce, le Congrès accueillera également l'Italie, l'Espagne, l'Arménie, la Belgique, le Québec, la Suisse, la Tunisie, le Maroc… "L'Europe est née de la Méditerranée et la généalogie est née à Marseille", clame le comité d'organisation qui soigne sa communication avec un brin d'accent marseillais...

Enfin, détail pratique, le Congrès de Marseille va marquer une rupture avec les précédentes manifestations : le prix d'entrée "visiteur" et "congressiste" devrait être divisé par deux, annoncent les organisateurs sans dévoiler plus avant leur stratégie financière.

XXIIe Congrès national de généalogie– Marseille – 31 mai, 1er et 2 juin 2013. Organisateur : Centre généalogique du Midi-Provence, avec 10 associations de la région PACA. Mail : cgmp[dot]assoatgmail[dot]com.

Commentaires