Infos

Nouveautés en ligne pour les Archives de Touraine

nouveautestouraine1.jpg

Les listes du tirage au sort concernent tous les hommes du département, contrairement aux listes du contingent où ne figurent que ceux qui ont « tiré un mauvais numéro ». Elles sont dorénavant en ligne sur le site des Archives départementales d’Indre-et-Loire pour la période 1827-1904, c’est-à-dire concernant, comme sur cette illustration, des conscrits nés dès 1807.
Crédits
Capture AD37

C’est un beau cadeau que les Archives départementales d’Indre-et-Loire viennent de faire aux internautes pour les fêtes de fin d’année avec l’arrivée sur leur portail de deux importantes collections. Importantes, elles le sont tant par leur volume que par l’intérêt qu’elles présentent pour la recherche généalogique.

Ce sont tout d’abord les listes cantonales de tirage au sort et les listes du contingent qui deviennent accessibles via un formulaire de recherche dédié. Elles permettent de retrouver, par classes d’âges, tous les jeunes hommes de 20 ans et retracer le parcours de ces conscrits. Les listes cantonales de tirage au sort (puis listes du tirage au sort et du recrutement cantonal à partir de 1881) couvrent en Indre-et-Loire la période 1827-1904. Elles recensent, par canton, tous les jeunes gens d’une classe et contiennent un grand nombre d’informations sur leur état civil, leur niveau d’instruction, leur état physique et éventuellement leur remplaçant. Les listes du contingent couvrent quant à elles la période 1829-1880 et ne concernent que les hommes appelés à effectuer leur service (ceux qui ont tiré un « mauvais numéro »). La liste est départementale jusqu’en 1833, cantonale de 1834 à 1872 puis à nouveau départementale. Le conscrit, et éventuellement son remplaçant, y est décrit précisément (état civil, description physique et métier) et son unité d’affectation indiquée.

nouveautestouraine2.jpg

Les registres du Contrôle des actes récapitulent chronologiquement tous les actes établis par les notaires exerçant dans le ressort d’un « bureau ». On y trouve les noms des parties et les références de chaque acte, avec date, nom et lieu d’exercice du notaire, comme ici pour le bureau de Bourgueil en 1697.
Crédits
Capture AD37

Les registres du Contrôle des actes sont d’une nature tout à fait différente puisqu’ils récapitulent par bureau tous les actes passés devant les notaires. Il a existé en Touraine jusqu’à 46 bureaux de contrôle, certains ayant connu une existence éphémère. Les ressorts de ces bureaux sont assez flous ou peuvent se chevaucher et c’est pourquoi, pour vous aider dans vos recherches, une « Liste des communes d’Indre-et-Loire avec leurs bureaux de rattachement » a été mise en ligne. Rappelons que le Contrôle des actes a été créé en 1693 et supprimé à la Révolution pour être remplacé par l’Enregistrement. Pour le département, ces registres sont presque tous en ligne, consultables via un formulaire de recherche dédié. La plupart date du XVIIIe siècle, seuls les bureaux de Bourgueil et Château-la-Vallière ont des registres du XVIIe siècle. Les bureaux ont produit deux types de registres :

  • les registres de formalités qui comprennent essentiellement les registres du Contrôle des actes des notaires et des actes sous seing privé, les registres des insinuations suivant le tarif et enfin les registres du centième denier ;
  • les tables (tables des vendeurs, tables des acquéreurs, tables des contrats de mariage, tables des baux...) permettant d’effectuer des recherches ciblées.

nouveautestouraine3.jpg

La collection du Contrôle des actes comprend, en plus des registres de formalités, des tables thématiques comme cette « Table des décès » pour La Chapelle-Blanche ouverte en 1787.
Crédits
Capture AD37

Deux guides ont été élaborés par les Archives départementales d’Indre-et-Loire pour vous guider dans vos recherches, la « Description des registres composant le fonds des bureaux du contrôle des actes » ainsi que le « Tableau indiquant, pour chaque type d’acte, les bureaux et délais d’enregistrement ».

Commentaires