Infos

Ouverture du site Soldats de Vendée

Le site Soldats de Vendée permet d'interroger gratuitement et simultanément des relevés d'archives concernant la vie militaire de Vendéens. Fruit d’un partenariat entre le Département de la Vendée, la Société d’Émulation de la Vendée, le site Genealogie.com et les bénévoles de Noms de Vendée, Soldats de Vendée recense les conscrits vendéens susceptibles d’avoir été mobilisés lors de la Grande Guerre. Ces 131.163 relevés nominatifs sont tirés essentiellement des registres matricules conservés aux Archives départementales de la Vendée. Ils proviennent des dépouillements effectués par des bénévoles, essentiellement des contributeurs du site internet Noms de Vendée.

Il s'agit de relevés exhaustifs des registres matricules de toutes les classes mobilisées pour la première guerre mondiale : celles de 1887 à 1921. On y trouve donc de nombreuses fiches sur des personnes nées hors Vendée mais qui y résidaient lors de leur immatriculation. Les Archives de Vendée tiennent à souligner la belle aventure participative qui a permis la réussite de cette opération. Dirigés par les archivistes vendéens, 115 internautes bénévoles ont réalisé le dépouillement systématique des registres numérisés ; le site Genealogie.com a gracieusement fourni une base de relevés de naissances pour les classes 1887 à 1912, accélérant ainsi la saisie des informations nominatives ; la Société d’Émulation de la Vendée et les administrateurs bénévoles de Noms de Vendée ont conçu et réalisé le site calqué sur les modules informatiques de Noms de Vendée. Sans cette mobilisation, l'indexation des registres matricules aurait coûté au moins 100.000 euros au département de Vendée...

A propos de l'indexation collaborative et plus globalement de la réflexion sur l'apport du public aux archives, le département de Vendée n'en est pas à son coup d'essai. Après le succès de ses Noms de Vendée, et ses trois dictionnaires collaboratifs en ligne (toponymique, historique des communes et biographique des Vendéens), son L@boratoire des internautes invite le public à identifier des photos et aussi à débattre d'un certain nombre de questions. Et ce, "jusqu’à ce que leur résolution permette d’enrichir une analyse documentaire, de rédiger une biographie ou une note historique", indiquait Thierry Heckmann, le directeur des archives de la Vendée dans sa communication à la journée d'étude du 2 octobre 2015 intitulée "consommateurs ou acteurs ? Les publics en ligne des archives et des bibliothèques patrimoniales".

Liens :

Commentaires