Infos

Recensements : Familysearch s'attaque à la Saône-et-Loire et à la Dordogne

FamilySearch vient d’entamer l’indexation de deux nouveaux recensements français : 1876 pour le département de la Saône-et-Loire et 1856 pour celui de la Dordogne. C'est l'aboutissement de la politique d'indexation entamée par le portail des Mormons qui est en train de nouer des accords avec des institutions archivistiques françaises.

Après la ville de Toulouse, le département de la Dordogne a accepté en décembre 2014 le travail collaboratif des Mormons en mettant à sa disposition l'état civil de plus de 120 ans et les recensements de population de 1836 à 1891. C'est à partir des images numérisées fournies par la Dordogne que les bénévoles de Familysearch ont donc commencé l'indexation du recensement de 1856 (celui de 1876 est terminé). Le projet vient juste de démarrer, actuellement, seuls 5% des registres ont été indexés. Toute personne peut participer, les résultats de l'indexation seront ensuite mis gratuitement à la disposition du public.

Un autre département, celui de la Saône-et-Loire a également accepté la proposition de Familysearch au printemps dernier. Cette collaboration se concrétise depuis novembre 2015 avec le début de l'indexation du recensement de 1876 (4% effectués à ce jour). L'accord "Mormons-Saône-et-Loire" porte en tout sur les registres paroissiaux et d'état civil des communes de 1303 à 1902 et les recensements communaux de la population de 1836 à 1936.

Le site Familysearch propose plusieurs grands projets d'indexation relatifs à la France dont la liste peut être consultée ici. Certains sont terminés et sont directement intégrés à la base de données mondiale comme les registres paroissiaux post-révolutionnaires du diocèse de Coutances et Avranches 1796-1880, les recensements de Toulouse de 1872 et 1886 ou encore les registres protestants de 1564 à 1907.

Familysearch revendique 31.178 indexeurs travaillant sur les projets français. Ces bénévoles sont pour beaucoup des membres de l'église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours, francophones ou non, mais dont le travail fait toujours l'objet d'une validation afin de vérifier l'exactitude des données.

Liens

A lire

Commentaires