Infos

Registres matricules : Cherbourg est en ligne jusqu'en 1921

La numérisation avance à bon rythme dans la Manche : les registres matricules de Cherbourg sont en ligne de 1867 jusqu'en 1921 et de nouvelles tables sont accessibles. Les bureaux de Granville et de Saint-Lô pour lesquels l'offre est limitée pour l'instant aux registres de 1867 à 1871 seront prochainement disponibles eux aussi jusqu'à 1921, pendant que les tables correspondantes seront elles aussi mises en ligne.

Les archives de la Manche offrent un bel éventail de documents d'intérêt généalogique en ligne, avec état civil, registres paroissiaux, cadastre et donc registres matricules . Cependant, malgré la qualité esthétique de la présentation, il n'est pas toujours facile pour un débutant d'identifier et de localiser les fonds qu'il souhaite afficher. En effet, il faut interroger le moteur de recherche par la cote des fonds et cette information est généralement peu connue du grand public. Et ce moteur est soit trop précis, soit pas assez : si vous tapez Registres matricules, Cherbourg, 1888, il vous sort 1106 réponses.

Remarque en forme de voeu : pourquoi ne pas avoir mis en place comme pour l'état civil, un système de menu déroulant ? Pour les registres matricules, beaucoup d'archives en ligne simplifient leur accès avec un menu déroulant pour sélectionner le bureau de recrutement, puis par un champ pour sélectionner l'année et un autre menu déroulant pour choisir le type de registres : les fiches matricules ou les répertoires alphabétiques. Tout le monde ne sait pas que les registres matricules de Cherbourg font partie de la série "1 R 1"...

Commentaires