Infos

Surfez en couleur sur les cartes d'état major de Géoportail

Oeuvres majeures de la cartographie française du XIXème siècle et document historique unique, les cartes de l'état major de Géoportail sont donc proposées ici dans une version exclusive, en couleur, car l’IGN a conservé l’ensemble des dessins-minutes de terrain (document original servant de base pour la réalisation de la carte), exécutés en couleur à l’aquarelle. Ce sont ces dessins-minutes de terrain qui sont proposés aujourd’hui sur Géoportail. Ils datent de 1825 à 1866 pour le levé initial. Des mises à jour, notamment des voies ferrées, au fur et à mesure de leur construction, ont été effectuées jusqu’en 1889.Autre atout, par la magie d'Internet, ces cartes d'état major se superposent aux données modernes, de la même manière que les diverses couches proposées par le portail : cartes de Cassini ou données du cadastre, par exemple. Les dessins historiques ont donc été scannés puis géo-référencés (rendus compatibles pour une consultation sur les logiciels de cartographie, puis en ligne sur Géoportail).La carte de l’état-major a été lancée par Napoléon Ier en 1802 pour remplacer la carte de Cassini. Sa réalisation ne commencera sur le terrain qu’en 1818, durant la Restauration. Elle s’achèvera en 1881, sous la Troisième République. Après quelques essais, l’échelle qui s’imposa pour l’ensemble du territoire fut celle du 1 : 40 000. Ce compromis permit d’assurer la transition en douceur entre les deux cartographies Etat major et Cassini qui coexistèrent durant le XIXème siècle. En 1900, la carte topographique prit le relais de la carte de l’état-major. Image IGN : Réseau hydrographique moderne sur la carte de l'état-major, ancien village de Tignes submergé par le Lac du Chevril.

Commentaires