Infos

Accès gratuit aux recensements indexés par Filae

filaerecensementsgratuits1.jpg

Pendant quelques jours, les recensements de population sont accessibles gratuitement sur Filae ainsi que d’autres bases comme le recrutement militaire de la Seine, les conscrits du Nord ou encore les recensements des Français aux États-Unis.
Crédits
Capture Filae

Indispensables compléments de l’état civil, les « dénombrements nominatifs de la population », appelés couramment « recensements », ont en partie été indexés par Filae. L’ensemble du territoire est couvert par deux millésimes : 1872 et 1906 et d’autres années ont été indexées pour quelques départements comme les Côtes-d’Armor, la Creuse, l’Hérault, l’Indre, le Nord ou la Seine-Saint-Denis notamment. Toutes ces données sont accessibles gratuitement pendant tout le week-end et s’y ajoutent les recensements des Français aux États-Unis ainsi que le recensement des conscrits du Nord et le recrutement militaire de la Seine (1887-1921).

Suivez bien nos conseils pour profiter de cette gratuité :

  • un compte est indispensable, vous devez donc en créer un si ce n’est déjà fait. Bien sûr, cette création d’un compte sur Filae est entièrement gratuite ;
  • lancez une recherche classique à partir du moteur global puis cliquez sur le bouton « Filtrer les collections en accès gratuit » afin de faire disparaître des résultats qui ne sont accessibles qu’aux abonnés ;
  • vous pouvez aussi passer par une « Recherche par sources » et n’explorer que celles qui sont marquées « gratuit », issues de la rubrique « Recensements, Électeurs », en cliquant sur chacune.

filaerecensementsgratuits2.jpg

Filae vous propose une méthode simple en trois étapes pour accéder sans mauvaise surprise uniquement aux collections actuellement gratuites.
Crédits
Filae

Dans leur forme moderne, les dénombrements de population nationaux ont commencé à être réalisés en 1836 de manière quinquennale. Celui de 1871 a été décalé à 1872 à cause de l’occupation prussienne et ceux de 1916 et 1941 ont été annulés en raison des deux guerres mondiales. En ligne, ils sont consultables en général jusqu’en 1936 sur les sites des Archives départementales (sauf dans le Rhône où celui de 1954 a été mis en ligne ainsi que celui de 1962 dans la Vienne) et, en salle de lecture, ils sont consultables après un délai de 50 ans, le dernier accessible étant donc 1968. Mais il faut savoir de toute façon qu’à partir de 1954, les listes nominatives ne sont plus obligatoires (leur tenue était laissée au choix de la commune) puis carrément interdites par la commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) en 1982.

Pour bien exploiter les recensements, vous devez également retenir trois astuces indispensables :

  • les femmes mariées apparaissent souvent sous leur nom d’épouse (ou de veuve) dans ce type de registre et parfois sous leur nom de naissance ;
  • les prénoms indiqués sont les prénoms d’usage qui ne sont pas toujours ceux de naissance. Il peut s’agir, par exemple, du troisième prénom d’un individu ou d’un autre prénom sous lequel il était connu par ses proches, sans que ce fut un prénom officiel à sa naissance ;
  • les liens de parentés sont approximatifs, voire parfois fantaisistes. J’ai rencontré des neveux et nièces d’un couple indiqués comme leurs « petits-enfants », une tante qui était une « grand-tante », etc.

filaerecensementsgratuits3.jpg

Après une recherche classique, les collections gratuites sont consultables facilement à partir d’un simple compte non-Premium. En utilisant le bouton « Filtrer les collections en accès gratuit », vous faites disparaître de la page de résultats les réponses réservées aux abonnés.
Crédits
Capture Filae

Attention, n’oubliez pas que Filae a réalisé ces indexations à partir des images mises en ligne par les différentes Archives départementales. Autrement dit, si une commune ou un département tout entier (comme le Maine-et-Loire avant 1936) n’a pas de registres de recensement en ligne, vous ne les trouverez pas non plus dans les bases Filae.

Commentaires