Infos

Deux frères réunis par la généalogie 65 ans après leur séparation

Deux frères nés tous les deux au camp de Bergen-Belsen en Allemagne ont été réunis après 65 ans de séparation. C'est une enquête menée par les généalogistes de MyHeritage qui a permis de démêler les fils de cette incroyable histoire qui a eu pour toile de fond l'immédiat après-guerre.

Dans le chaos de l'Allemagne fraîchement libérée, le plus jeune des frères, Izak Szewelewicz est envoyé en Israël en 1948 pour adoption. Agé de 3 ans, Izak n'a aucun souvenir de ses premières années dans le camp. Il a grandi ensuite dans une famille adoptive tout en restant régulièrement en contact avec sa mère Aïda. Par elle, il a su qu'elle avait émigré au Canada. Mais jamais cette femme éprouvée par la déportation n'a répondu à ses questions sur le devenir des autres membres de la fratrie.

Il y a quelques années, Izak a reçu des documents des archives de Bergen-Belsen qui ont livré une révélation étonnante : il avait dans le camp un frère nommé Shepsyl, ainsi qu'un autre parent. Les dossiers indiquent que les deux ont émigré au Canada, indépendamment de sa mère. Le frère Shepsyl serait-il encore en vie ? Où pourrait-il se trouver à présent ?

En 2013, le neveu de Izak, Alon Schwarz, ayant entendu parler des enquêtes menées bénévolement par la société MyHeritage a demandé à son fondateur Gilad Japhet de l'aider à trouver le frère de Izak. C'est le généalogiste anglais Laurence Harris qui a consacré son temps et son expertise pour tenter de localiser la famille de Izak et de découvrir ce qui s'était passé. La recherche, internationale, a été menée dans les archives de Bergen-Belsen, celle de Yad Vashem en Israël, dans les états civils canadiens et israéliens et aussi sur Internet, dans les arbres généalogiques en ligne.

Après des mois d'efforts, l'enquête a finalement abouti sur Melanie Shell, la fille unique d'un homme de Winnipeg, aveugle depuis les années 1960 et nommé Shep Shell. Le nom de Shep a été anglicisé à l'arrivée au Canada ; le nom original était Szepsyl Szewelewicz, né lui aussi en Allemagne après la guerre dans un camp de personnes déplacées. Toutes les pièces s'emboîtent. Le frère de Izak avait été retrouvé.

Shep Shell est un ancien skieur, cycliste et marathonien paralympique ayant une déficience visuelle. Une rencontre émouvante a été organisée entre les frères au Canada. Izak et Shep ne s'étaient pas revus depuis 65 ans ! Quelques jours plus tard, ils sont allés tous deux visiter leur mère Aïda. "Je ne peux pas vous dire ce que cela signifie pour moi de rencontrer enfin mon frère après 65 ans et que je puisse avoir aussi une merveilleuse et grande famille. Cela me donne la tranquillité d'esprit, je ne suis pas seul", a raconté Izak.

Un documentaire a été produit et réalisé, nommé Secrets de Aida. Le film suit les efforts de la famille pour découvrir son histoire après la Deuxième Guerre mondiale et montre la réunion des deux frères et de leur mère (fiche du film sorti au Canada).

Commentaires