Infos

France 5 diffuse Sur la piste des manuscrits de Tombouctou

On les avait cru perdus à jamais, brûlés en 2012, durant l’occupation du nord Mali par les djihadistes d’Aqmi et d’Ansar Dine. On pensait détruits ces précieux manuscrits de Tombouctou, anéantis comme un symbole de culture, comme l'ont été les mausolées des saints de Tombouctou. Mais c'était sans compter sur la détermination des bibliothécaires maliens, les propriétaires de ces inestimables parchemins qui les ont sauvés de l'autodafé en les cachant dans les sables du désert. C'est cette incroyable histoire que nous raconte sur France 5 le réalisateur Jean Crépu dans son documentaire "Sur la piste des manuscrits de Tombouctou" diffusé ce dimanche 22 mars 2015 à 22h25.

Tourné dans la cité mythique du Nord du Mali, haut lieu culturel et religieux, ce film relate l’extraordinaire épopée des Maliens qui ont risqué leur vie pour sauver ce patrimoine mondial de la menace des groupes armés. Par qui ont été sauvés les parchemins dont certains remontent au XIIe siècle et racontent l'histoire d'un islam beaucoup plus tolérant ? Qui sont les familles de Tombouctou qui conservent ces milliers de manuscrits depuis des siècles, témoignant de l’une des traditions écrites les plus riches du monde ? L’enjeu de leur sauvegarde soulève bien des mystères, de passions et d’intérêts dans lesquels nous plonge ce documentaire.

Dans son film dont les images incarnent les défis de l'Afrique, partagée entre l'instabilité politique, la violence du fait religieux et le désir de sauver une culture méconnue, Jean Crépu ne voile pas les questions de fond. Que faire à présent de ces manuscrits, comment les protéger en les laissant accessibles aux chercheurs et aux historiens pour que leur contenu puisse aider à mieux connaître cet islam si différent ? Faut-il les mettre en sécurité en France à la Bibliothèque nationale ou ailleurs comme le suggère l'un des protagonistes, ou bien faire confiance aux familles qui les ont si bien dispersés pour mieux les protéger au risque de les éparpiller à jamais ? Un défi passionnant auquel la France et l'ONU n'apportent que des réponses partielles.

Lire aussi : Tombouctou, les manuscrits sauvés, mais pas sauvegardés

Commentaires