Infos

Maison de l'Histoire de France : le projet présenté

S'il y a bien un message que le Ministère de la Culture veut faire passer, c'est que la Maison de l'Histoire de France sera bel et bien créée dans le quadrilatère de Rohan-Soubise, aux côtés des Archives nationales. Et pour ceux qui en douteraient, le calendrier est prêt : ce nouvel établissement public ouvrira bien ses portes au public "en 2015". C'est en tous cas ce qu'ont affirmé en chœur Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication et l'historien Jean-Pierre Rioux, président du Comité d’orientation scientifique lors de remise de l'avant-projet.

Installé par le 13 janvier dernier, le Comité d’orientation scientifique a été chargé de plancher sur ce que pourrait être cette nouvelle "institution culturelle de référence" et sa vocation "de favoriser la diffusion et la transmission de la connaissance historique". Concrètement, cette nouvelle phase ouvre la concertation et les échanges, au cours des quels les professionnels et le grand public sont invités à donner leur avis. L’ensemble des contributions aidera le Comité d’orientation scientifique à élaborer le projet définitif de la Maison de l'histoire de France, qui sera remis au ministre à la fin de l’année 2011.

Le site Internet de préfiguration de la Maison de l’histoire de France sera mis en ligne en septembre 2011. D'ores et déjà une page accessible à l'adresse www.maison-histoire.fr permet à chacun de télécharger l’avant-projet et de s’exprimer. L'établissement public de la Maison de l'histoire de France sera créé le 1er janvier 2012 pour devenir un "lieu d'expositions, lieu de conférences, de débats, centre de ressources à destination de tous les publics". La sénatrice Catherine Dumas a remis récemment un rapport au Sénat sur le projet dans lequel pointent de nombreuses critiques. Les syndicats des Archives nationales ont déjà fermement et publiquement dit leur opposition à ce projet. Dans le milieu des historiens et de l'histoire de l'art, la future Maison de l'Histoire de France suscite également un rejet. A lire le point de vue publié par le magazine La Tribune de l'Art sous la plume de Didier Rykner, la Maison de l'Histoire de France ne serait qu'un projet "confus" et "fumeux"...

Photo : © Coline Michel / MCC

Commentaires