Infos

Fusillés de 14-18 : Mémoire des Hommes publie les Conseils de guerre

Le site Mémoire des Hommes publie à partir du jeudi 6 novembre 2014, l'intégralité des conseils de guerre relatifs aux fusillés de la Grande Guerre. Il s'agit de toutes les pièces des dossiers de la justice militaire des procès qui ont conduit à l'exécution de centaines de personnes, majoritairement militaires, mais aussi des civils, dont le meilleur exemple est l'espionne Mata Hari.

La recherche des dossiers et leur numérisation a permis également d'établir un nouveau décompte portant désormais à 953 le nombre de personnes fusillées entre 1914 et 1918. Parmi elles, 639 l'ont été pour désobéissance militaire, 140 pour des faits de droit commun, 127 pour espionnage et 47 pour motifs inconnus. Le ministère de la Défense répond ainsi à la demande de François Hollande de faire toute la transparence sur ces dossiers conservés par le Service Historique de la Défense à Vincennes, suite au refus exprimé par le chef de l'Etat de procéder à une réhabilitation collective.

La mise à disposition des conseils de guerre a demandé un an de travail pour six vacataires à plein temps à Vincennes. "Il s'agit d'un gros travail d'archivistes, mais pas d'un travail d'historiens", explique le général Leroi, commandant le Service historique de la Défense. "Nous n'avons pas fait de tri entre les condamnés de droit commun, les soldats victimes de stress post-traumatiques qui ont déserté et les espions, il s'agit donc des "fusillés de 14-18" et non des "fusillés pour l'exemple de 14-18". Avec cette nouvelle matière d'étude, il appartient désormais aux historiens et aux chercheurs de faire toute la lumière sur cette période et ces faits. Notre travail d'archivistes s'arrête là".

Parallèlement à cette mise en ligne, les nouvelles salles consacrées aux fusillés de la Grande guerre du Musée de l'Armée aux Invalides à Paris seront inaugurées officiellement ce 6 novembre par le secrétaire d’État aux Anciens combattants, Kader Arif. Des bornes interactives permettront également d'y consulter les conseils de guerre numérisés.

Lire aussi :

Commentaires