Infos

Un nouveau portail pour les archives de l'Aude

L'ancien site des archives départementales, intégré au portail "Aude à la culture" avait 7 ans. Autant dire Mathusalem pour un portail d'archives, tant les techniques évoluent rapidement. Depuis le 13 mars, les généalogistes sont invités à se rendre à la nouvelle adresse dédiée archivesdepartementales.aude.fr.

Plus moderne, plus convivial, le nouvel outil fournit de la même façon toutes les informations sur l’actualité des Archives de l’Aude et donne un accès plus facile à la base de données des documents consultables en ligne. Il est notamment responsive et peut donc s'afficher sur tous les écrans, petits et grands.

Notons toutefois un bémol de jeunesse : la nouvelle visionneuse ne fonctionne pas parfaitement avec le navigateur le plus utilisé par les internautes, Chrome. Impossible de se déplacer dans une image une fois celle-ci agrandie. En attendant la réparation, il est facile de contourner la difficulté en utilisant un autre navigateur, Firefox par exemple.

Sinon, le portail reprend toutes les séries numérisées du précédent, soit tout de même 3,7 millions de pages d’archives, facilement accessibles depuis l'onglet Archives en ligne. Les registres paroissiaux démarrent au milieu du XVIe siècle (le plus ancien est celui de Montolieu : 1547), les registres d’état civil et les tables décennales communales sont consultables seulement jusqu'en 1872, mais de nouvelles numérisations, annoncées sur le site, devraient prochainement compléter les publications.

Sinon, vous trouverez les tables décennales cantonales, de 1802 à 1882, bien pratique quand on ne connaît pas commune exacte de résidence des aïeux, juste le canton. A consulter également, les recensements de 1836 à 1906, les registres matricules militaires où la recherche se fait classiquement par les bureaux de recrutement de Carcassonne et de Narbonne, les tables alphabétiques, puis les registres eux mêmes.

Sinon, notez l'exceptionnelle collection des délibérations municipales, accessibles par nom de communes et dates : elles couvrent une période allant de 1393 pour la plus ancienne à 1997 pour la plus récente ! Ces dates sont bien évidemment variables selon les communes.

Enfin, la richesse iconographique de l'Aude est mise en valeur sur le site avec en particulier les photographies de la Cité de Carcassonne et les travaux de restauration de cet ensemble par Eugène Viollet-le-Duc. Un site tout neuf qui rendra bien des services en ces temps de fermeture "jusqu'à nouvel ordre" de la salle de lecture pour cause de confinement sanitaire général.

Liens

Commentaires