Infos

Un nouveau site Web pour les archives de la Côte-d'Or

Le site Web de la Côte d'Or a fait peau-neuve. Sa présentation a été revue de fond en comble et s'est vu doter de nouvelles fonctionnalités. La page d'accueil donne le ton avec une présentation simplifiée, vive, gaie et colorée. L'ergonomie a été améliorée avec un accès direct à quatre rubriques : Les archives départementales, Rechercher, Découvrir, Apprendre et En pratique. Les puristes auront remarqué le retour du cadre de classement, accessible dans la rubrique Les archives départementales > Fonds conservés (ou bien directement dans Rechercher).

Du côté des contenus, le portail était déjà très riche dans sa version précédente. Pour l'heure, il se contente de reprendre ce qui était déjà proposé avant, c'est à dire les registres paroissiaux et d'état civil, les tables décennales (complétées en 2017 par les tables cantonales), les recensements, les registres matricules (non indexés), les tables de successions et absences.

Et au delà de ces classiques fonds d'intérêt généalogique, la Côte d'Or propose également des sources très originales, comme les registres des immatriculations des voitures au début du XXe siècle, une série de plans et atlas anciens, les registres relatifs à la liquidation des biens et dettes des communautés du XVIIe siècle, les 36 volumes de l'inventaire manuscrit des archives de la Chambre des comptes de Peincedé ou encore, mais seulement en inventaire, une partie du fonds du Service régional de la police judiciaire, pendant et après la Seconde guerre mondiale. Il s'agit de dossiers de poursuite de résistants, puis, après 1944, de collaborateurs, librement communicables depuis le 24 décembre 2015. Dans cet inventaire, les noms apparaissant dans ces dossiers de l'épuration n'ont pas été indexés.

Enfin, pour le côté pratique, il y a un nouveau visualiseur pour afficher les documents numérisés. Ce visualiseur permet l'indexation collaborative qui vient donc d'être mise en place. Chaque internaute est invité à aider à constituer un index de noms de personnes et de lieux sur 5 sources documentaires numérisées : les registres paroissiaux et d'état civil, les listes nominatives de recensement, les registres matricules, les plans numérisés et les minutes notariales. Sans inscription, ni identification, on peut ajouter un signet, qui est automatiquement validé, les Archives départementales se contentant d'arbitrer en cas de désaccord.

Attention, le site vient d'être mis en ligne, quelques réglages sont encore nécessaires afin qu'il soit pleinement opérationnel. Des internautes nous ont signalé par exemple des difficultés d'accès ou des problèmes de lenteur d'affichage.

Liens

Commentaires