Infos

Archives et Flash Player : les neuf départements à suivre

A moins de trois semaines de la disparition annoncée de Flash, neuf sites d’Archives départementales (sans compter ceux de plusieurs Archives communales) n’ont toujours pas fait la conversion de leur visualiseur d’images numérisées pour abandonner cette technologie et passer à des outils basés, par exemple, sur du HTML 5.

Si le Territoire de Belfort annonce se passer de Flash grâce à « la mise en ligne officielle de leur nouveau site internet, prévue le 16 décembre prochain », d’autres départements ne précisent pas de date mais pensent le faire in extremis. C’est le cas du Cantal qui affirme « préparer la transition vers le prochain site internet » qui est « en cours de préparation et sera mis en ligne avant la fin de l'année ». Même échéance dans le Nord où « les services informatiques du département ainsi que la société éditrice du site travaillent sur une refonte totale du site internet du fait de l’arrêt annoncé de Flash-Player », laquelle refonte a pris du retard à cause de la crise sanitaire mais qui « devrait néanmoins, sous réserve de nouveaux imprévus, être effective pour la fin de l’année 2020 ». Une date à peu près équivalente dans la Haute-Savoie puisque « dès début janvier 2021, un nouveau site sera fonctionnel : plus moderne, plus interactif et destiné à être plus ergonomique afin de faciliter la navigation des internautes ».

Dans l’Allier, le calendrier est moins précis mais on rassure le lecteur : « l'accès aux images sera facilité début 2021 » grâce à la transition vers un nouveau site Internet dont les images s'ouvriront avec le format HTML 5. Le problème c’est qu’on ne sait pas exactement le délai qui se cache derrière le mot « début »... Même imprécision dans la Marne qui assure travailler « actuellement à la refonte du site pour mettre en place une nouvelle technologie plus performante d'ici le début de l'année 2021 ».

Pour les Archives départementales de la Nièvre, la seule certitude c’est que le « nouveau site ouvrira au cours de l'année 2021 » et que celui-ci permettra, c’est heureux, « la visualisation des images en HTML 5, et non plus avec Flash Player ».

Une stratégie alternative a été mise en place dans la Seine-Maritime dont le nouveau portail devrait voir le jour « courant 2021 ». En attendant, pour « garantir une continuité d’accès aux archives numérisées » après la disparition de Flash, « l’ensemble des archives numérisées pourra être consulté sur la visionneuse utilisée pour l’annotation collaborative ».

Enfin, il ne pourra être fait aucun grief de retard département de l’Essonne sur des échéances puisque celui-ci n’annonce aucune date pour le remplacement de son visualiseur en Flash.

Pourtant, ainsi que nous l’avons détaillé dans notre dossier du numéro 250, la disparition du plug-in Flash était annoncée par Adobe depuis trois ans...

[Edit le 14/12/2020] Les Archives départementales de l'Essonne ont mis en ligne un nouveau site Internet, expurgé de la technologie Flash Player, à l'adresse suivante : https://archives.essonne.fr

Liens utiles

Lire aussi :

Archives en ligne : quel avenir sans Flash ?

Commentaires

6 commentaires
  • Portrait de Dorothée Catan

    Et les archives municipales. Voir celles de Brive-la-Gaillarde. Triple zéro.
  • Portrait de Monique Simon

    Je n'arrive pas à ouvrir cet article pourtant je suis abonnée
    • Portrait de Charles Hervis

      Bonjour, L'article est accessible aux abonnés au site Internet (formule 100 % numérique ou Intégral). Cela sera davantage précisé à l'affichage dans les prochains jours. Si tel est votre cas, contactez notre service Client via le formulaire de contact : https://www.rfgenealogie.com/contact