Infos

Archives nationales : venez indexer les Collections généalogiques !

Le (re)confinement est propice aux activités généalogiques. Et si vous mettiez à profit votre temps disponible pour intégrer un vaste projet d'indexation des collections généalogiques et des collections d’autographes des Archives nationales ? Le travail est tellement vaste qu'il a été divisé en plusieurs tranches. La première s’intéresse à la collection Ludovic-Damas Froissart. Ce généalogiste a recueilli une colossale série de documents qui datent du XIVe au XXe siècle et se rapportent à de nombreuses régions françaises. Il s'agit en particulier du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie, de la Bretagne et du Maine.

Une partie de ces archives provient de cabinets de généalogistes actifs au XIXe siècle. Beaucoup de pièces originales et inattendues sont à découvrir dans cet ensemble composé de 150 cartons, soit plus de 11 000 dossiers. L’essentiel de cette collection est classé par famille. Son dépouillement est donc particulièrement important pour des recherches généalogiques ou biographiques.

Pour rendre l'indexation possible, les agents des Archives nationales ont classé, conditionné, coté, estampillé cette collection. Ce chantier préparatoire s'est achevé en octobre 2019 avec la publication d'un inventaire sommaire consultable dans la salle des inventaires virtuelle. Mais il reste à numériser les documents qui pour l'instant sont accessibles uniquement en salle de lecture à Pierrefitte-sur-Seine. Ce chantier de numérisation, lancé en avril 2019 et conduit par Geneanet, a déjà permis aux contributeurs bénévoles de numériser plus de 30 000 images et de les publier sur Geneawiki. juste avant le (re)confinement, ce chantier était réalisé à 33 %.

Il est pour l'instant interrompu. Mais peu importe car des bénévoles sont nécessaires pour inventorier les dossiers. Lancé en avril 2020, ce chantier consiste à dépouiller les images numériques accessibles en ligne en vue de compléter l’inventaire sommaire. Celui-ci indique par exemple « Abadie-Aîné : 78 dossiers » pour le premier carton des dossiers familiaux : il s’agit de le compléter en ajoutant des informations pour chaque dossier (noms, types de documents, dates, lieux, etc.) pour que les chercheurs puissent trouver ce qui les intéresse. Ce chantier a besoin de vous, car la réussite de cette première tranche permettra d’ouvrir de nouveaux travaux portant sur d’autres collections généalogiques ! 

Commentaires