Infos

De nouveaux fonds mis en ligne par les Archives de Bordeaux

bordeaux2022041.jpg

Les trois catégories de la rubrique « Généalogie » des Archives de Bordeaux Métropole viennent d’être enrichies de nouveaux registres numérisés.
Crédits
Capture Archives Bordeaux Métropole

Parmi les nouveautés bordelaises du printemps, les Archives de la métropole girondine viennent de mettre en ligne les registres des recensements de 1921 et 1936 qui complètent les collections déjà consultables sur leur site Internet. Au total, ce sont donc 266 registres de recensement qui sont consultables à distance pour la Ville de Bordeaux, de 1820 à 1936. Dans la même rubrique, on trouve également les registres des communes de Blanquefort (1906-1946), Bruges (1931-1936), Caudéran (1921-1946) et Le Bouscat (1820-1936). La prochaine campagne de numérisation concernera les communes d’Ambarès-et-Lagrave, Le Haillan et Pessac dont les registres sont actuellement uniquement consultables en salle de lecture des archives métropolitaines.

Du côté de l’état civil, 90 342 pages numérisées ont été ajoutées pour actualiser les collections de plus de 100 ans des communes de Bordeaux, Le Bouscat, Bruges, Le Haillan et Pessac. La plupart des registres couvre ainsi une large période qui va de la Révolution jusqu’à 1920 environ.

bordeaux2022042.jpg

Les registres des inhumations réalisées au cimetière de la Chartreuse ainsi que certains autres cahiers concernant Talence et Bruges font leur entrée sur le portail des Archives de Bordeaux Métropole.
Crédits
Capture Archives Bordeaux Métropole

Enfin, dans la nouvelle rubrique intitulée « Registres des inhumations de la Ville de Bordeaux », les répertoires du cimetière de la Chartreuse ont fait leur apparition pour la période 1814-1952. Ouvert en 1791 sur un terrain confisqué au couvent des Chartreux en vertu des lois révolutionnaires, il faudra attendre 1814 pour que les inhumations de ce cimetière soient consignées dans un registre. Aux registres tenus entre 1814 et 1948 s’ajoutent un répertoire alphabétique des inhumations réalisées de 1944 à 1946, un registre des défunts décédés à Bordeaux mais inhumés à Talence entre 1942 et 1945 et un registre des inhumations de militaires survenues au cimetière de la Chartreuse ainsi qu’au cimetière nord à Bruges entre 1889 et 1952.