Infos

Hôpitaux de Paris : les inventaires de Bichat et Saint-Louis en ligne

aphpnouveautes2022071.jpg

Les nouveaux inventaires en ligne pour l’hôpital Bichat – Claude-Bernard concernent la période 1882-2008 et on y trouve notamment tout une série de registres spécifiques tenus pour les blessés par bombardements, les déportés et internés politiques, ainsi que les prisonniers de guerre.
Crédits
Capture Archives AP-HP

Installé près de la Porte d’Aubervilliers, dans le nord de la capitale, l’hôpital Bichat fut spécialisé à la fin du XIXe siècle pour les malades du choléra puis, à partir de 1900, il reçut également les malades atteints de la variole, de la rougeole, de la scarlatine ou de la diphtérie. Reconstruit en 1905, il prend alors le double nom de Bichat  Claude-Bernard. De nouveaux instruments de recherche le concernant ont été mis en ligne sur le site de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, notamment dédiés à ses archives administratives et médicales pour la période 1882-2008.

On y découvre que sont conservés des registres liés aux événements de la Seconde Guerre mondiale. À l’époque, des registres spécifiques sont tenus pour l’hôpital, par exemple, pour les blessés par bombardements (28 avril 1942-7 octobre 1945), d’autres registres pour les blessés de l’insurrection pour la libération de Paris (16 août-8 septembre 1944), des listes journalières des prisonniers déportés pour le STO et rapatriés, d’autres concernant les malades juifs venant du camp de Drancy et bien d’autres registres thématiques encore.

aphpnouveautes2022072.jpg

L’hôpital Saint-Louis est également concerné par les nouveaux inventaires en ligne, portant spécifiquement sur l’administration générale avec notamment les registres des personnels.
Crédits
Capture Archives AP-HP

Les nouveaux instruments de recherche concernent également l’hôpital Saint-Louis, fondé en 1607 au cœur de Paris, dans l’actuel Xe arrondissement, avec l’inventaire des archives de son administration générale (1922-1995). Ils ne concernent pas les patients mais cachent néanmoins des trésors généalogiques avec les registres des personnels, qu’il s’agisse des ouvriers, des agents hospitaliers ou du personnel médical. Si un de vos ancêtres ou un collatéral a travaillé à l’hôpital Saint-Louis au XXe siècle, il apparaîtra forcément dans ces collections.

Pour Bichat – Claude-Bernard comme pour Saint-Louis, une fois trouvée la cote du registre après une navigation dans l’arborescence, il faut vous rendre sur place pour consulter les originaux qui ne sont pas encore numérisés.

Commentaires