Infos

Nouveau site et nouvelles fonctionnalités pour les Archives de l’Indre

ad36nouveausite1.jpg

Graphisme inchangé mais modifications structurelles profondes pour le site des Archives de l’Indre, avec notamment une visionneuse améliorée pour smartphones et tablettes.
Crédits
Capture AD36

La première amélioration du nouveau site des Archives départementales de l’Indre, c’est une visionneuse épurée, facilitant la recherche et la consultation des documents numérisés sur les tablettes et smartphones. Conçue par 1 égal 2, elle est souple et rapide, et offre en mobilité des conditions de travail quasiment équivalentes à celles dont peut bénéficier l’internaute avec un ordinateur.

Deux nouveaux moteurs de recherche font également leur apparition : l’un portant sur les tables alphabétiques des successions et absences, l’autre sur les tables alphabétiques du répertoire des formalités hypothécaires. Grâce au premier, retrouver une table devient plus facile en sélectionnant le bureau, le type de table, éventuellement la cote et en restreignant la recherche à une période. Le second facilite les investigations sur les propriétés immobilières en sélectionnant un des trois bureaux de conservation des hypothèques, en choisissant une typologie (« Registre indicateur de la table alphabétique du répertoire des formalités hypothécaires » ou « Table alphabétique du répertoire des formalités hypothécaires ») et en précisant éventuellement période et cote.

ad36nouveausite2.jpg

Les recherches dans les hypothèques, souvent longues et complexes, peuvent dorénavant être abordées avec plus de sérénité sur le site des AD36 grâce au formulaire de recherche amélioré.
Crédits
Capture AD36

La troisième nouveauté du site des Archives de l’Indre, c’est l’apparition de l’indexation collaborative des registres de la garde mobile. Non seulement vous pouvez participer à l’enrichissement de la base de données globale en donnant un peu de votre temps, mais vous pouvez aussi interroger une base élargie qui couvre maintenant la période 1863-1921. Comme cette indexation n’est pas encore complète, vous pouvez bien sûr consulter l’intégralité des registres et des tables alphabétiques disponibles en ligne afin d’y retrouver un conscrit.

Enfin, qu’on se rassure, malgré cette rénovation que chacun saura apprécier, trois choses n’ont pas changé : la charte graphique, l’organisation des rubriques et surtout les liens permanents vers les images (ARK) qui ont été maintenus à l’identique de la version antérieure.

ad36nouveausite3.jpg

Les annotations des registres militaires ont été élargies aux registres de la garde mobile, produisant une base globale de plus en plus importante.
Crédits
Capture AD36

Commentaires

1 commentaire