Infos

Nouvelles mises en ligne en Charente

Aux archives de la Charente, les généalogistes se réjouissent de plusieurs mises en ligne, utiles pour progresser dans ses recherches d'ancêtres. Il s'agit tout d'abord des tables de successions et absences de 1860 à 1970. Ces clés d'accès aux déclarations de successions permettent d'identifier la liste des individus décédés, la date de déclaration des successions, dons ou legs de même que l'identité de leurs héritiers. C'est le cabinet de généalogiste Coutot-Roehrig qui en a financé la numérisation. 

Nouveau également sur le portail des archives de la Charente, les images du fonds Delage-Cartier. James Delage et Michel Cartier étaient photographes et éditeurs de cartes postales à Montmoreau entre 1899 et 1965. De leur travail subsistent des scènes de vie, des monuments et des paysages principalement du Sud-Charente. Peut-être saurez-vous reconnaître dans ces hommes et femmes les visages de vos ancêtres charentais. 

Enfin, dernière nouveauté, mais celle-ci n'est pas en ligne pour cause de données à caractère personnel : les dossiers de la Cour de justice. La cour de justice de la Charente, section de la cour de justice de Bordeaux, avait son siège à Angoulême. Elle a fonctionné du 23 novembre 1944 au 7 juillet 1945. Ses dossiers d'archives ont récemment été numérisés et sont uniquement accessibles via l'intranet de la salle de lecture. 

Ces archives traitent de l'épuration judiciaire qui a immédiatement suivi la fin de la Seconde guerre mondiale. Il s'agit des procédures relatives aux personnes inculpées pour faits de collaboration. On y trouve les arrêts de la cour de justice et de la chambre civique ainsi que d’une partie des dossiers de procédure : mandat d'amener, ordre d'écrou, auditions de témoins, réquisitoires, rapports de police... A consulter sur place donc.