Infos

Geneanet racheté par Ancestry leader mondial de la généalogie

Geneanet a été racheté par Ancestry ! Après Filae, tombé dans l'escarcelle de MyHeritage, voici l'autre portail français qui annonce son rachat par un groupe international. Geneanet a conclu un accord de vente avec le leader mondial de la généalogie, Ancestry dont le siège se trouve dans l'Utah aux Etats-Unis. Geneanet explique que ce rapprochement est la conséquence logique de l'échec des négociations avec l'autre portail français Filae, finalement racheté par MyHeritage. 

Avec la naissance de ce concurrent "redoutable", Geneanet redoute de perdre un grand nombre de ses abonnés et de ne plus être en mesure de continuer à investir dans ses services et nouveaux contenus. Filae va en effet bénéficier des moyens humains, techniques et financiers de MyHeritage. Geneanet qui ne veut pas "perdre son âme et son modèle original en singeant MyHeritage et Filae", préfère appuyer son développement futur sur un partenaire solide, Ancestry, pour "renforcer ses contenus et ses moyens tout en préservant son modèle unique"

"Les équipes d’Ancestry ont bien compris ce qui fait la force de Geneanet : son modèle original et sa communauté. Ancestry souhaite, et s’est engagé dans ce sens, à préserver notre particularité, conscient qu’une communauté est fragile et que son adhésion repose sur la confiance", explique le portail généalogique français. 

Le site Geneanet.org va rester un site autonome et conservera tous ses services. Il restera géré par la société Geneanet basée à Paris avec la même équipe de salariés et dirigée par son fondateur Jacques Le Marois. Les arbres généalogiques sont et resteront la propriété des déposants et continueront à être hébergés par Geneanet. Le modèle ne changera pas et va continuer à reposer sur les mêmes bases alliant le "contributif, le collaboratif et le freemium". 

Du côté des contenus, des changements sont annoncés, certains déjà effectifs, comme la publication de tout l’état civil de Paris, indexé par Ancestry, soit plus de 11 millions d’actes. Les abonnés de Geneanet vont bénéficier d’un accès à de nombreuses bases de données supplémentaires dans le cadre de leur abonnement Premium. D’autres bases de données seront accessibles prochainement. Les arbres généalogiques seront également indexés sur le moteur d’Ancestry avec renvoi vers Geneanet pour leur consultation.

Ancestry est un portail né aux Etats-Unis en 1996, la même année que Geneanet, mais il reste peu connu en France. Une filiale avait été installée à Paris en 2007, mais elle avait mis la clé sous la porte dès 2011, reculant devant la complexité du marché français de la généalogie. Ancestry a certes été fondé par des Mormons, mais la société a depuis été revendue plusieurs fois et n'appartient plus à des membres de cette Eglise, même si son siège social est basé en Utah, fief bien connu de l'Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours. 

La maison mère américaine fait figure de mastodonte : Ancestry héberge plus de 120 millions d’arbres généalogiques contenant 16 milliards d’individus et dispose de la plus grande base ADN généalogique grand public avec 20 millions de profils (Ancestry s'interdit de commercialiser ses kits ADN en France pour respecter la loi française). La société emploie plus de 1400 salariés, répartis entre ses bureaux de Lehi (Utah), San-Francisco, Dublin, Londres, Munich, Berlin, Toronto, Sydney... et désormais Paris. Les détails de l'accord financier entre Ancestry et Geneanet n'ont pas été divulgués. 

Commentaires

36 commentaires
  • Portrait de helene grange

    mais qu'est ce que cette histoire : tout est en allemand!!!!vous nous prenez pourqui? la langue internationale est l'anglais que je sache!!m^me les noms de famille sur mon arbre sont TRADUITS cela doit s'arrêter . Faites en sorte que l'on ne puisse travailler que dans une seule langue sur tout . ainsi mon aieule Sturm devient tempête, un ami temoins à un mariage nommé Leo Klein devient PETIT LION!!!!!!!!!!! ce n'est pas possible.CELA DOIT SE SOLUTIONNER; MERCI BEAUCOUP
  • Portrait de GISELE RIVIANI-SACOMAN

    je ne sais plus que faire...…mon arbre a l'air d'avoir disparu et je n'arrive plus à l'ouvrir sur généanet
  • Portrait de Bertrand Michalon

    Il serait peut-être temps d'arrêter de se lamenter et d'aller voir un peu se qui se passe du côté de Rodovid, base de données généalogique universelle qui peut devenir la solution de remplacement à tous ces sites marchands qui exploitent le bénévolat et la convivialité. Cette base est encore loin derrière les bases de données des sites payants, mais elle peut et doit s'étoffer au fur et à mesure du nombre de membres. Totalement gratuite, dont le fonctionnement est comparable à celui de Wikipédia. Allez-voir et dites ce que vous en pensez. Personnellement, je tente l'aventure.