Infos

Inventaires des dommages de guerre de la Mayenne

dommagesguerremayenne1.jpg

Les inventaires mis en ligne concernant les dommages de guerre permettent de retrouver la trace d’un ancêtre sinistré et indemnisé. La recherche s’effectue par commune puis, pour chacune, en consultant la liste des victimes qui donne la cote des dossiers à consulter ensuite en salle de lecture.
Crédits
Capture AD53

Deux nouveaux inventaires du centre de dommages de guerre ont été mis en ligne par les Archives départementales de la Mayenne. Ils nous aident à comprendre l’environnement de vie de nos ancêtres dans cette période difficile.

Gravement sinistré par les bombardements et les combats de la Libération, le département de la Mayenne a décompté 10 300 dommages immobiliers et 10 000 dommages mobiliers en 1945, auxquels il faut ajouter 11 000 dommages d’occupation. Après la guerre, s’ouvre partout en France une phase de déblaiement, de déminage et de reconstruction et la loi du 28 octobre 1946 sur les dommages de guerre réaffirme le principe de réparation intégrale déjà posé en 1919 et proclame « l’égalité et la solidarité de tous les Français devant les charges de la guerre ».

Deviennent alors susceptibles d’indemnisation les biens meubles et immeubles des habitations, commerces, industries, services publics et exploitations agricoles sinistrés en raison des combats, des réquisitions, des pillages ou des opérations de déminage. Mais pour bénéficier de ces indemnités, dont le montant est principalement fixé en fonction de la valeur du bien au moment du sinistre, il faut s’engager à reconstruire ou reconstituer le bien détruit et monter un dossier argumenté.

dommagesguerremayenne2.jpg

Ces dossiers d’indemnisation des dommages de guerre contiennent de précieux documents comme souvent des plans et même des photos de l’état des biens avant les sinistres ou les projets de reconstruction.
Crédits
Pierre-Valéry Archassal (DR)

Ces dossiers fournissent des renseignements précieux aux généalogistes sur les biens, l’environnement et la vie quotidienne de leurs ancêtres ayant subi ces dommages de guerre. On y trouve en effet des pièces administratives mais aussi techniques et financières telles que des plans, de la correspondance, des marchés ou encore des photographies. Pour ceux concernant les exploitations agricoles, ils renseignent sur la nature et la taille des cheptels ou le type de culture.

Les dommages de guerre indemnisés étaient le plus souvent dus aux bombardements, aux tirs, mais également aux incendies provoqués par les combats ou causés volontairement par les troupes allemandes. Ils ne se limitent toutefois pas aux conséquences des combats. Ils englobent également les dommages liés à l’Occupation allemande (réquisitions ou vols de véhicules, de bicyclettes, dégâts causés par les Allemands dans les logements réquisitionnés, etc.).

dommagesguerremayenne3.jpg

Les dommages de guerre peuvent concerner l’agriculture, l’industrie et le commerce, les équipements et bâtiments publics et les habitations, comme ici pour la commune d’Ambrières-le-Grand.
Crédits
Capture AD53

Constitués par la « Délégation départementale aux dommages de guerre » aussi appelée « Service départemental des dommages de guerre » qui s’installa, pour la Mayenne, rue du Vieux-Saint-Louis à Laval, ces dossiers ont été versés aux Archives départementales de la Mayenne en 1962. Leurs inventaires font aujourd’hui l’objet d’une mise en ligne qui permet de retrouver l’existence d’un dossier et de le consulter en salle de lecture.

Commentaires