Infos

La brigade des souvenirs

brigade-souvenirs.jpg

Crédits
Dupuis

Avec pour héros trois adolescents, dont le passe-temps préféré est de résoudre les énigmes du passé et de dénouer des secrets de famille, tout en rendant l’Histoire plus proche et plus concrète, cette nouvelle BD est lancée avec deux premiers albums. 

Le premier, La lettre de Toinette, renvoie à une histoire d’amour sur fond de Première Guerre mondiale. Le second, Mon île adorée, évoque les cas de ceux que l’on appelle parfois les « Enfants de la Creuse », qui étaient des enfants réunionnais retirés dans les années 1960 à leur famille pour être envoyés dans les départements de la métropole en crise démographique. Un sujet bien mal connu et combien dramatique et émouvant. 

Le principe, classique, est d’offrir une enquête policière à rebondissement, très proche de la généalogie, complétée par une annexe de six pages réunissant divers éléments permettant de comprendre, après avoir évoqué, dans le corps de l’histoire, d’autres sujets, comme ici la photographie argentique, avec ses procédés de tirages. Bref, une formule excellente, obtenue grâce à la réunion de trois talents (Carbone, Marko et Cee Cee Mia), qui devrait trouver sans peine son public et être appréciée et connue.

À découvrir et surtout à faire découvrir aux jeunes (dès 9 ans).

Références

  • La lettre de Toinette, La brigade des souvenirs, tome 1, Dupuis, 64 pages, septembre 2021, 12,50 €, ISBN : 979-10-347-3611-9
  • Mon île adorée, La brigade des souvenirs, tome 2, Dupuis, 64 pages, septembre 2021, 12,50 €, ISBN : 978-2-8001-7399-3
Retrouvez cette actualité dans nos publications

Commentaires