Infos

Les racines familiales de Louis Pasteur

Louis Pasteur a bien sûr son arbre généalogique sur Geneastar. Un arbre enrichi de nombreux commentaires, tirés des recherches de Marie-Odile Mergnac, sachant que cette généalogie avait été explorée, dès les années 1970, par le généalogiste Joseph Valynseele.

geneastar-louis-pasteur.jpg

Généalogie de Louis Pasteur sur Geneastar.
Crédits
Capture Geneastar

Décédé à Marnes-la-Coquette (92), en 1895, avec acte rédigé sur la déclaration conjointe de deux médecins célèbres, les docteurs Chantemesse et Roux, l’inventeur du vaccin contre la rage était comme on le sait natif de Dole, dans le Jura, où il avait vu le jour voilà tout juste 200 ans, avec toutes ses racines concentrées en Franche-Comté, entre le Jura et le Doubs.

La lignée patronymique est originaire de la commune de Reculfoz, dans le Doubs mais limitrophe du Jura, avec pour plus ancien ancêtre connu, Simon Pasteur, né vers 1510. Elle s’était ensuite assez vite établie à Mouthe, avec notamment un Étienne Pasteur dit Gaillard (ou PASTEUR-GAILLARD, selon la solide tradition des patronymes doubles, quasiment généralisés autrefois dans le massif du Jura), dont le fils avait été notaire à Mièges (39) et le petit-fils meunier à Lemuy (39). Ils avaient ensuite été tanneurs, avec trois générations ayant successivement exercé cette profession, à Salins-les-Bains, puis à Besançon et à Dole, avec le père de Louis Pasteur, ancien sergent de l’armée napoléonienne, qui épousera en 1816 Jeanne Étiennette ROQUI, fille d’un jardinier de Marnoz, où le couple habitera, avant de s’établir à Arbois.

Côté paternel, on notera un arrière grand-père cabaretier à Besançon et des racines dans le Haut-Doubs (Montlebon, Les Fins…).

Côté maternel, l’ascendance des ROQUI, d’abord couvreurs, puis vignerons, à Marnoz, présente quelques branches mal connues : le couple MARESCHAL/MOURET, dont l’ascendance sera récupérée grâce à l’arbre en ligne de François Rivallain et le couple COMPAGNON/BROYE, approché par Dominique Piau.

On trouvera également, sur Geneastar, un début d’ascendance de Mme Pasteur, née Marie Laurent et fille de recteur, ainsi que sur la descendance du couple, éteinte avec son petit-fils, Joseph Louis Pasteur Valléry-Radot (1886-1970) médecin et député. L’exploratrice connue, Jéromine Pasteur, née en 1954, affirme quant à elle descendre d’un frère du grand-père de Louis.

Terminons en évoquant le petit Joseph Meister, l’enfant célèbre sur lequel Pasteur avait pratiqué son premier vaccin et que la légende dit Alsacien, alors qu’il était en réalité né à Paris, fils d’un couple de boulangers alsaciens, qui avaient fui l’Alsace annexée. Il a lui aussi sa généalogie sur Geneastar, avec un très bel arbre, à 99 % alsacien, hormis quelques quartiers éloignés en Suisse et qui ne lui vaut que 8 cousins.

geneastar-joseph-meister.jpg

Généalogie de Joseph Meister sur Geneastar.
Crédits
Capture Geneastar

Commentaires

4 commentaires
  • Portrait de Vial

    Je suis surpris de voir figurer dans votre généalogie Pasteur le nom de Jeromine Pasteur, il y a quelques années elle se disait descendante de Louis Pasteur, hors comme vous le savez il n y a plus de descendant en ligne directe de Louis Pasteur, après des remarques de apparentés de Louis Pasteur elle avait disparue des écrans radars, dans votre article la revoilà descendante de frères de Jean Henri P grand père de Louis P, comme vous avez pu le constater sur les arbres de référence des P, notamment celui d Odile Monnory Le grand père de Louis P n'a qu'un seul frère Jean Charles avec descendante une fille morte jeune, Jeromine Pasteur ne figure à ma connaissance sur aucune généalogie de Louis P, si toutefois vous aviez une généalogie précise de Jeromine Pasteur...merci de la communiquer Cordialement et merci pour le travail généalogique que vous faites depuis de si nombreuses années
  • Portrait de Douyere

    Pas d accent circonflexe sur Dole. Merci
  • Portrait de Mendak Noble  Danièle

    à noter une petite erreur .....Joseph Louis Pasteur Valléry-Radot (1886-1070) 1970!