Infos

Les Stuart et la Corse

Un livre d’érudition, presqu’une thèse universitaire, consacré à un sujet quasiment inconnu, au carrefour de l’histoire, de la politique et de la généalogie, avec l’étude approfondie, sur un siècle – entre 1688 et 1788 – des liens entre les Stuart, rois d’Angleterre catholiques détrônés, et la Corse du XVIIIe siècle, en quête d’indépendance. Au fil des guerres et du jeu des alliances politiques, le poids des Jacobites – partisans du roi Jacques II Stuart en exil – face aux menées indépendantistes corses de Paoli et aux politiques des souverains d’Angleterre, d’Espagne, de France, d’Autriche et du Vatican, aurait pu faire envisager de proposer au petit-fils du roi déchu de monter sur le trône d’un royaume corse.

Pour étudier cette théorie, l’auteur (lire son interview ci-dessous) – descendant lui-même d’une branche Stuart, fixée dans l’île de Beauté et tombée dans l’anonymat – s’est lancé dans une recherche minutieuse, passant au peigne fin les opérations militaires et la chronologie des faits, afin de démêler et de mettre à jour les liens entre les différents partis en présence et de déterminer les jeux de plusieurs personnages clés.

Un énorme travail, présenté dans toute sa densité et sa complexité, avec pour première difficulté de s’y retrouver entre la dizaine de membre de cette tentaculaire dynastie Stuart, formant un véritable réseau d’action et d’influence, dont l’étude approfondie est en fait le vrai sujet de ce livre.

Références

Les Stuart et la Corse, Didier Ramelet-Stuart, Alba Corsica Éditions, septembre 2020, 204 pages, 20 €, ISBN : 979-10-699-4069-7.

Points de vente et commande : www.stuart-corsica.com

Trois questions à Didier Ramelet-Stuart

Qui êtes-vous ?
Je suis un père de famille de cinquante ans, fonctionnaire territorial à Bastia, diplômé en histoire et anthropologie de l’université de Corse. Passionné de généalogie depuis plus de 25 ans – membre du bureau de l’association CorsicaGénéalugia – j’ai remonté ma lignée patronymique jusqu’au XVIe siècle, avec des ancêtres vignerons à Massingy, en Côte-d’Or, et ma lignée maternelle sur l’île, avec une mère portant le nom de Stuart, issue d’une famille établie à la fin du XVIIIe siècle dans le village de Castifao, tout au nord de l’île. Une famille héritière d’une solide tradition orale la faisant descendre des rois d’Écosse, tradition dans laquelle j’ai été bercé durant toute mon enfance.

Pourquoi ce livre ?
Mes recherches généalogiques m’ayant peu à peu amené à découvrir ces liens totalement ignorés entre les Stuart et la Corse, j’ai décidé de publier cet ouvrage afin de combler cette double lacune, faisant qu’aucun des centaines d’ouvrages consacrés à l’histoire des Stuart comme aucun des centaines de ceux consacrés à l’histoire de l’île ne les aient évoqués. Liens que ce livre a donc pour but de révéler et démontrer.

Comment avez-vous travaillé ?
Je me suis évidemment appuyé sur la méthodologie historique que j’ai apprise à l’université, pour identifier et exploiter les fonds d’archives intéressants. Je me suis surtout tourné vers les archives diplomatiques, les correspondances privées et les rapports des agents secrets de l’époque, que je suis allé consulter dans des dépôts d’archives en Espagne, en France, en Belgique, en Angleterre et en Italie, particulièrement à Florence, Gênes, Turin et dans toute la région de l’île d’Elbe. Mes recherches, qui ont duré plus de vingt-cinq ans, se sont accélérées au cours des cinq dernières années, avançant notamment avec l’utilisation collatérale de l’outil ADN. Ce livre fait donc le point, en décrivant précisément le contexte historique, avant la publication d’un ouvrage à venir, consacré à la vie de mon ancêtre Emanuele Stuart (né à Belfast vers 1735 et décédé en Corse, en 1780).

didier_ramelet_stuart


Didier Ramelet-Stuart.
Crédits
Corse Net Infos
Retrouvez cette actualité dans nos publications
Mots-clés
Livre, Corse

Commentaires

Cela peut vous intéresser