Infos

ADN : un nouveau design pour la base américaine Gedmatch

Gedmatch l'annonce fièrement (en anglais) : après des mois de travail acharné, nous avons lancé un nouveau site et repensé l'expérience des membres. Découvrez-le ! Tous ceux qui connaissaient l'ancien portail Gedmatch ne regretteront pas sa présentation vieillotte qui nécessitait d'emprunter des chemins tortueux, parfois répétitifs pour arriver à comparer son ADN avec ceux des autres membres du site. Toutefois, en se connectant, il est toujours possible de choisir l'ancienne version. 

Le nouveau site adopte une présentation beaucoup plus claire et s'il reste nativement en anglais, il est très facile de le mettre dans un Google Traduction pour le voir apparaître traduit en français. Même si la traduction est parfois maladroite, cela rend quand même plus compréhensibles les complexes notions de la comparaison génétique à des fins généalogiques ! 

Le principe est donc maintenant parfaitement expliqué. Pour utiliser le site, il faut faire un test ADN (pour rappel, c'est interdit en France et vous risquez 3.750 euros d'amende, nous nous adressons donc ici aux francophones de Belgique, Suisse, Africains, Canadiens, etc.). Il convient ensuite de téléverser les résultats chez Gedmatch sous leur forme brute (un fichier de type Excel), puis d'utiliser les outils mis à disposition par Gedmatch.

Gedmatch propose trois outils gratuits : la comparaison de votre ADN avec plusieurs autres profils génétiques (One to many DNA comparison result) ; la comparaison de votre ADN autosomal avec une autre personne de la base (One to one autosomal comparison result) et votre origine biogéographique ou ethnique (Admixture - heritage). 

Pour les plus chevronnés des généalogistes génétiques, Gedmatch propose plus de 45 autres outils de comparaison de profils ADN, mais ceux-ci sont réservés aux membres Premium payants : la recherche de segments ADN communs (Segment search) ; la comparaison qualitative des segments communs entre votre ADN et celui d'une autre personne de la base (Q-Matching Enhanced One-to-One) ; la gestion par groupes de profils clusters ayant des caractéristiques génétiques communes et descendant d'un même ancêtre (Clusters). 

Reste que Gedmatch, sous son ancienne ou sa nouvelle version suscite toujours des inquiétudes de la part des utilisateurs sur la protection de leurs données personnelles. La base a été utilisée de nombreuses fois sans l'accord des déposants à des fins policières, afin de confondre des criminels par l'ADN de leur famille, même éloignée.

Ce point là serait réglé, affirme le nouveau propriétaire qui demande systématiquement l'autorisation des déposants avant d'autoriser des enquêteurs à accéder aux comparaisons de profils. Le rachat de Gedmatch en décembre 2019, par Verogen, spécialiste justement de la généalogie policière avait soulevé bien des questions et des doutes sur ces affirmations... 

Mots-clés
ADN

Commentaires