Infos

Côte d'Or : venez apprendre au robot à lire les écrits du XVIIIe siècle !

L'appel à contribution des archives de la Côte d'Or sort de l'ordinaire : si vous savez lire les écritures anciennes, votre aide est bienvenue pour transcrire quelques pages de registres des décrets des États de Bourgogne datant du milieu du XVIIIe siècle. Jusqu'ici, rien d'inhabituel, mais c'est l'usage de votre transcription qui est étonnant : votre lecture va servir à "nourrir" une intelligence artificielle et lui apprendre à lire des textes manuscrits de cette époque... 

Les Archives départementales expérimentent un procédé d'intelligence artificielle pour automatiser la lecture de l'écriture du milieu du XVIIIe siècle. C'est un partenariat avec la société Yumain qui accueille en stage de fin d'études un étudiant de l'ESIREM, École supérieure d'ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique à Dijon. 

L'objectif est de pouvoir lire automatiquement ces pages d'écriture simple, et de les rendre ainsi accessibles au plus grand nombre. Vos transcriptions, une fois rapprochées des lignes d'écriture, entraîneront le logiciel de reconnaissance de caractères. Si les débuts sont probants, il est envisagé de proposer d'accueillir une thèse pour approfondir et industrialiser le processus.

Le premier registre choisi est le C 3005, les décrets des États en 1751 et 1754. Il est accessible en ligne. Si vous souhaitez donner un peu de votre temps, il convient de prendre contact avec le secrétariat (archivesatcotedor[dot]fr, 03 80 63 66 98) pour vous inscrire et choisir un lot d’images à transcrire. Les règles pour la transcription et le nommage de vos fichiers sont précises et expliquées ici (PDF)

Commentaires