Infos

Fin des groupes Yahoo : des associations ont préféré Google groups

geneacotedor.png

Le Nouveau Geneacotedor sur Google Groups.

Les groupes Yahoo seront définitivement fermés le 15 décembre 2020. Pour poursuivre l'activité des listes de diffusion généalogiques, des alternatives existent : Framilistes / Sympa, Google Groups, Groups.io, Facebook Groups, Nextdoor. Nous leur avons consacré un large dossier comparatif (à lire ici). Certaines associations ou communautés généalogiques ont opté pour Google Groups.

C'est le cas de Michèle, qui gère le Café généalogique bourbonnais, une liste de diffusion entre généalogistes de l’Allier. Une solution adoptée depuis octobre 2019. Auparavant, existait un groupe sur Yahoo qu’il a fallu remplacer avant sa disparition complète. Le choix de la nouvelle plateforme a été fait « en fonction des éléments suivants : gratuité, pérennité potentielle, facilité d’usage et de fonctionnement, possibilité de pièces jointes », précise l’animatrice qui constate, un peu amère, que « Google groups a été retenu par défaut ». Michèle regrette notamment la perte de possibilités existantes avec Yahoo qui ressemblait à un vrai site avec différents espaces « alors que Google est purement un système d’échange de messages » sans compter qu’il « a été nécessaire de trouver un outil payant pour récupérer les anciens contenus ». En parallèle, le groupe, qui réunit des spécialistes très pointus des familles du Bourbonnais, utilise des outils complémentaires comme « Joomeo pour le stockage des photos d’actes (dispenses, contrats de mariage et autres actes notariés) et un site Internet dédié pour gérer tous les autres besoins de stockage ». Heureusement, Michèle n’a perdu ni son enthousiasme, ni son énergie, ni ses membres puisque 90 % d’entre eux ont migré de Yahoo à Google.

Même choix de plateforme pour Cyril qui a créé il y a un an le Nouveau Geneacotedor sur Google groups en remplacement de la liste Yahoo Geneacotedor qui rassemblait les généalogistes ayant des racines dans ce département bourguignon. Cyril était auparavant un simple membre du groupe mais ses connaissances en informatique ont été indispensables pour transférer les échanges d’une plateforme à l’autre, car l’administrateur historique ne connaissait pas la marche à suivre et était un peu désemparé devant l’ampleur de la tâche. Cyril a choisi Google car c’est, selon lui, « une société solide qui ne risque pas de fermer du jour au lendemain ». À l’usage, il regrette « le manque d’un espace de stockage des fichiers » mais se réjouit de pouvoir désormais joindre des documents aux messages. Il faut dire que la liste, quand elle fonctionnait sur Yahoo, était restée en mode « texte brut » et que les membres n’échangeaient des fichiers que via l’espace de stockage en ligne qui existait jusqu’à fin 2019. Un triste constat reste néanmoins à déplorer à la suite de cette migration : le nombre de membres a considérablement chuté. Le premier groupe créé en 2001 sur Yahoo Généalogie21 comptait 944 membres, Geneacotedor ouvert en décembre 2012 en dénombrait 150 et « aujourd’hui nous ne sommes que 64 participants sur le Nouveau Geneacotedor de Google parmi lesquels seulement une dizaine échange régulièrement » conclut l’animateur.

Retrouvez cette actualité dans nos publications

Commentaires