Infos

Fin des groupes Yahoo : des associations ont testé Groups.io

genverre-io.png

Groups.io de l'association généalogique Genverre.

Les groupes Yahoo seront définitivement fermés le 15 décembre 2020. Pour poursuivre l'activité des listes de diffusion généalogiques, des alternatives existent : Framilistes / Sympa, Google Groups, Groups.io, Facebook Groups, Nextdoor. Nous leur avons consacré un large dossier comparatif (à lire ici). Certaines associations ont opté et testé Groups.io.

C'est le cas du Centre généalogique des Côtes-d’Armor, qui a été exemplaire dans l’anticipation. Les échanges entre ses membres se font sur Groups.io depuis officiellement le 13 octobre 2020, mais ce groupe a été créé un an auparavant, le 26 octobre 2019, ce qui lui donne l’antériorité suffisante pour bénéficier de possibilités réservées maintenant au niveau Premium, comme la gestion de sous-groupes. Il y avait sur Yahoo plus de 3 000 comptes inscrits à un éventail de groupes généalogiques régionaux « mais en réalité, vu les comptes croisés, les doubles ou triples inscriptions sous des adresse électroniques différentes, les décès et les emails périmés, on peut estimer le nombre de comptes à faire migrer à environ 600 » précise Michel Moro, webmaster du CG22. Aujourd’hui, tous les participants sont rassemblés sur un groupe unique de Groups.io. Et celui qui a été le maître d’œuvre de cette mutation-réunification de justifier son choix par rapport à d’autres plateformes : « Nous avons quelques experts et historiens très pointus, qui fréquentent notre groupe et qui nous ont accompagnés sur Groups.io. Leurs interventions sont toujours appréciées des membres de la liste. On ne retrouve pas la même qualité sur Facebook, fréquenté plutôt par des généalogistes débutants ou inexpérimentés, où les intervenants experts n’ont pas la même qualification ».

L’association A.R.B.R.E. a aussi choisi de passer de Yahoo à Groups.io et en a profité pour créer un « groupe-parent » avec des sous-groupes pour remplacer la dizaine d’entités distinctes qui préexistaient sur Yahoo. « Dans le groupe-parent sont discutés des sujets pouvant intéresser l’ensemble des bénévoles et chercheurs sur nos départements. Les participants sont tous obligatoirement inscrits à ce groupe-parent, ils choisissent ensuite les sous-groupes départementaux auxquels ils veulent s’inscrire. Il existe, en plus, des sous-groupes thématiques réservés aux membres du CA et aux webmasters », explique Marie-Lise Rochoy, présidente de l’association. Une solution qui paraît idéale et supérieure à ce qu’il était possible de faire auparavant : « Sur Yahoo, nous avions beaucoup de groupes, ce qui nous obligeait à envoyer parfois le même message en plusieurs exemplaires sur les différents groupes, pour être certains de joindre tout le monde. Là, il y a un groupe de base pour les communications générales, valables pour tous, et ensuite plusieurs sous-groupes pour les communications plus ciblées sur tel ou tel thème ».

Ainsi, le CG22 et A.R.B.R.E. ont rejoint d’autres pionniers comme Genverre, l’association qui rassemble celles et ceux qui s’intéressent aux généalogies et aux mouvements des verriers d’Europe. Ses membres connaissent bien Groups.io puisqu’ils sont 524 membres à y échanger dans un groupe qui existe sur la plateforme depuis... juin 2003 !

Liens utiles

Lire aussi notre dossier : Fin des groupes Yahoo : quelles alternatives pour les listes de diffusion généalogiques ?

Retrouvez cette actualité dans nos publications

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de Michel Moro

    Bonjour, Selon un message du fondateur de Groups.io, les groupes gratuits groups.io vont être limités à 100 membres à partir du 18 janvier 2021, et le Premium limité à 400 membres, facturation au membre supplémentaires au delà. C'est le moment de prendre date pour tous ceux qui envisagent de l'utiliser en gratuit ou en Premium. https://beta.groups.io/g/main/topic/ Cordialement, Michel Moro