Infos

L'inventaire des cartes et plans du Gard

ad30cartesplans1.jpg

La rubrique « cartes et plans » du site des Archives du Gard réunit des fonds iconographiques issus de différentes séries et présentés de manière thématique.
Crédits
Capture AD30

Vous êtes vous demandé à quoi ressemblait le lavoir de la ville de Nîmes où votre arrière-arrière-grand-mère allait chaque semaine, dans les temps anciens où les lave-linge n’équipaient pas toutes les maisons ? Savez-vous comment les parcelles cultivées de vos ancêtres de Vézénobres ont été affectées en 1872 lors de la modification du lit du Gardon et la construction du barrage sur cette rivière ?

Les Archives départementales du Gard viennent de mettre en ligne l’inventaire des cartes et des plans qu’elles conservent. La période couverte va de 1854 à 1988 et la mise à jour de cet instrument de recherche se fera progressivement. Les premières images publiées concernent spécifiquement le thème de l’eau avec des plans de fontaines, de lavoirs, d’étangs et tout une série de projets d’irrigation ou de réorganisation du service des eaux. Le plus ancien des documents actuellement en ligne est une superbe gravure des machines hydrauliques de la ville d’Uzès, datant de 1854.

ad30cartesplans2.jpg

La visionneuse affiche l’image en basse définition mais il est possible de passer en haute définition d’un simple clic.
Crédits
Capture AD30

Lorsque vous avez repéré dans la liste un document qui vous intéresse, vous pouvez l’afficher en cliquant sur l’icône en forme d’œil située en bout de la ligne d’inventaire. La visionneuse s’ouvre avec l’image en basse définition pour gagner en fluidité. Si vous souhaitez afficher cette vue avec plus de précision, il suffit de cliquer sur le bouton « HD » situé au centre de la barre d’outils inférieure pour basculer l’affichage en haute définition et faire apparaître plus de détails en zoomant.

L’ensemble de ces documents fait partie des « fonds iconographiques » déjà forts de 5 516 documents et dont nombre ne va cesser d’augmenter au fil des mois à venir. Ils proviennent de différentes séries, y compris des dépôts d’archives communales, ce qui constitue une vraie valeur ajoutée pour leur présentation dans une collection homogène sur le site des Archives du Gard.

Commentaires