Infos

Les origines d’Emmanuel Macron

emmanuel_macron

Crédits
Kremlin.ru, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=59442545

Voici une généalogie que j’ai défrichée à sa nomination à Bercy, et que je peux résumer ainsi.

Côté paternel : des Picards. Avec d’abord les MACRON eux-mêmes, une lignée modeste, aux origines rurales, avec des ancêtres souvent artisans. Une lignée qui a sa souche dans le village d’Authie, entre Amiens et Arras, où l’on peut remonter la filiation jusqu’à un classique laboureur, nommé Philippe Macron, né en 1625 et fils de François Macron et de Catherine Authy. Une branche que l’on pourra explorer par les éléments mis en ligne sur Geneanet par François Rivallain.

Toujours du même côté, on trouve des ancêtres artisans à Abbeville, dont certains ont des racines dans le Nord (Arleux, Douai…) avec des COURTECUISSE et quelques notables, également quelques rameaux conduisant dans l’Aisne (avec notamment une lignée de BOSSEUR, à Grand-Rozoy) et enfin un arrière grand-père (nommé ROBERSON), établi en France après la première guerre et natif de Bristol.

Du côté maternel : des ancêtres tout aussi modestes, avec notamment un arrière grand-père valet de chambre, dont la fille – la grand-mère d’Emmanuel – était devenue directrice d’école. Des ancêtres quant à eux du sud, avec des racines dans quatre départements : dans l’Hérault et l’Aveyron (par un couple MAS/ROUQUETTE, dont on trouvera l’ascendance mise en ligne sur GeneaNet par Valérie Gautier, dans les Hautes-Pyrénées (à Bagnères-de-Bigorre, avec les NOGUES, et à Arbéost) et dans les Pyrénées-Atlantiques (Mifaget, Gazost, Louvie-Juzon, où se profilent d’éventuels cousinages avec François Bayrou, qui restent à préciser).

Reste le patronyme, porté par près de 300 foyers français (dont deux autres Emmanuel Macron), qui semble être issu du vieux mot picard maqueron, désignant le menton (proéminent) mais peut aussi avoir été un diminutif de l’ancien prénom Macquart (formé sur les racines magan (la force) et hard (dur).

Lire aussi :

Mots-clés
Macron, Geneanet

Commentaires