Infos

Les registres matriculaires des ouvriers de l’arsenal de Brest

ouvriersarsenalbrest1.jpg

Mémoire des Hommes vient de mettre en ligne 68 registres matriculaires des ouvriers de l’arsenal de Brest pour la période 1829-1953, organisés par catégories professionnelles.
Crédits
Capture Mémoire des hommes

Dès le XVIIe siècle, Brest a été un site majeur de la construction navale et de l’armement de la flotte. Le passage de la voile à la vapeur et des vaisseaux de bois aux bâtiments cuirassés, au XIXe siècle, impliqua une grande mutation industrielle dont témoignent les 68 registres matriculaires des ouvriers de l’arsenal (1829-1953) numérisés et mis en ligne sur Mémoire des Hommes.

Preuve s’il en est que le portail du ministère des Armées n’est pas exclusivement dédié aux militaires, cette nouvelle collection s’organise en plusieurs catégories :

  • Ouvriers et journaliers du magasin général ;
  • Ouvriers et journaliers des subsistances ;
  • Agents de la direction de Brest ;
  • Tables des ouvriers et auxiliaires ;
  • Matricules des ouvriers de la DCN ;
  • Matricule des ouvriers de la direction de l’artillerie navale ;
  • Matricule des ouvriers auxiliaires de la direction de l’artillerie navale ;
  • Registres auxiliaires - enregistrements des embarquements ouvriers ;
  • Autres catégories.

ouvriersarsenalbrest2.jpg

Pour chaque ouvrier, de précieux détails sont inscrits dans ces registres matriculaires, détaillant notamment sa carrière.
Crédits
Capture Mémoire des hommes

En dépliant progressivement l’arborescence dans la colonne de gauche, vous accédez à ces fameux registres où vous trouverez peut-être un ancêtre ou un collatéral s’il a travaillé sur le plateau des Capucins. Chaque catégorie contient les registres et des tables alphabétiques permettent facilement de connaître le matricule d’un individu.

Pour chaque ouvrier, le registre se divise en colonnes, dont notamment : noms, prénom(s) et signalement de l’individu, profession(s), suivi de carrière, paye et détail des services. Des liens ARK sont disponibles dans la visionneuse pour intégrer la référence de la page du registre à la fiche d’un ancêtre sans avoir à copier l’image.

Commentaires