Infos

Un beau survol de la généalogie de Thomas Pesquet

thomaspesquetofficialportraitinemu2020.jpg

Thomas Pesquet de retour à bord de l'ISS (photo officielle).
Crédits
https://www.flickr.com/photos/nasa2explore/50926605668/

La généalogie de Thomas Pesquet lui a été offerte en 2017 par l'Association généalogique du pays de Bray, qui a remis à ses parents – alors qu’il était dans l’espace – le résultat de plusieurs mois de recherches. Un travail d’équipe, réalisé par Hervé Cuisy, Marie-Jeanne Lefebvre, Alfred et Evelyne Giusti et Pascal Demouchy, président du cercle et archiviste municipal de la ville d’Eu, avec la contribution de Jean-Claude Leclerc, qui se sont pour ce faire partagé les quatre lignées grand-parentales de l’astronaute.

Une généalogie très complète, qui le montre d’abord et avant tout comme un pur Cauchois, avec en effet quasiment les neuf dixièmes de ses ancêtres qui sont nés et qui ont vécu en Seine-Maritime, notamment aux environs du Havre et d’Harfleur, les parents de l'astronaute – Benoît, professeur de maths/physique et Chantal, professeur des écoles – habitant justement aujourd’hui en plein cœur du pays de Caux.

Une généalogie donc étonnamment concentrée au plan géographique et de ce point de vue assez comparable à celle de sa consoeur Claudie Haigneré, aux racines essentiellement concentrées dans quelques cantons du Morvan. Sauf que quelques très rares branches de l’arbre de Thomas Pesquet conduisent, au XVIIIe siècle, dans l’Eure, dans le Calvados et dans la Manche et même, pour l’une d’entre elles, jusque dans le Pas-de-Calais (Herly, Rumilly, Aix-en-Herny…).

Si cette généalogie n’a cependant pas été publiée, elle est pour partie référencée sur Geneanet, avec 55 résultats pour le couple des parents et 86 cousins sur Geneastar, où elle est proposée par Benoit Maury et Astrid Noël mais qui l’ont volontairement limitée aux ancêtre paternels. Avec quelques autres trous, parfois facilement « complétables » par les actes des XIXe et XVIIIe siècles indexés sur Filae (ainsi pour les quartiers LASNON, BRAQUEHAYE, BARBIER, conduisant à Hautot-le-Vatois, Baons-le-Comte, Auzebosc…). Complétable aussi avec d’autres arbres mis en ligne sur Geneanet : ainsi pour les BARBIER, l’arbre d’Agnès Henri  et pour les BURE/BUREY celui de néandrade.

Sur Geneastar, on trouvera donc la lignée des PESQUET – patronyme porté par environ 500 foyers français, mais qui pourrait être monophylétique – avec le grand-père, agriculteur et maire de Grainville-la-Teinturière : une lignée modeste, avec un aïeul prénommé « Pompée Eugène », domestique à Saint-Laurent-en-Caux au XIXe siècle et avant lui des tisserands, des manouvriers, un batteur en grange, conduisant par Crasville-la-Roquefort à Saint-Pierre-le-Viger avec, à la 11e génération, Alexandre PESQUET, berger, marié en 1701 avec Marguerite LHEUREUX. Un couple que quelques généalogistes dépassent, en donnant les parents (Pierre PESQUET et Marie BENOIT). Un arbre bourré d’ancêtres dans leur immense majorité très modestes ruraux, hormis quelques exceptions, tel ce Pierre DEROUEN, né en 1556, écuyer, seigneur de Commanville et bourgeois de Rouen.

Un beau survol, auquel on peut ajouter à cela que du côté maternel, la lignée non publiée des GOSSET, ne quitte pas davantage le département, pour pouvoir y être remontée jusqu’à un couple Nicolas GOSSET/Marie HAUVILLE, marié à Sainte-Marie-au-Bosc en 1695, avec une petite incursion à Graval, en Pays de Bray, et avec aussi – petite cerise sur le gâteau – une aïeule (le sosa 2061) nommée Elisabeth VOLÉE…

Signalons enfin qu’au travers de ces branches, des généalogistes se sont amusés à rechercher et à trouver à notre astronaute des cousins et des cousines célèbres, le révélant ainsi – entre autres – cousin de BOURVIL (à l’état civil André RAIMBOURG, pour descendre lui aussi de ces mêmes RAIMBOURG), le montrant au moins six fois apparenté à l’actrice Valérie Lemercier, comme encore cousin de Catherine Deneuve, de Georges Bizet, de David Douillet et de Julie Gayet… En attendant mieux ?

Lien utile

Généalogie de Thomas Pesquet sur Geneastar : www.geneastar.org/celebrite/pesquett/thomas-pesquet

Commentaires

3 commentaires
  • Portrait de bernard leconte

    Nous avons de nombreux Pesquet dans la Manche à La Mancellière-sur-Vire (proche St Lô), dont le plus ancien un Thomas... née vers 1550, la branche se serait éteinte au tout début du XIXe siècle, une branche est arrivée en Yvelines en 1737 Montainville (mariage). Comme vous avez des ancêtres de notre célèbre Thomas, y aurait-il un lien une descendance. Une question importante qui intéresse de nombreux manchois, puisque de nombreuses familles actuelles descendent de ce Pesquet. De nombreux cousins en perspectives Merci de nous répondre . Bernard Leconte
  • Portrait de E. PESQUET

    L' ensemble des 1500 personnes contemporaines (1880-2020) portant le patronyme PESQUET que j'ai recensées ont leur père, grand-père ou arrière-grand-père né dans le Pays de Caux. Cf arbre Geneanet « epesquet » Chacune de leur branche agnatique remonte peu avant 1700, époque des registres les plus anciens. Toutes ont pour origine un tout petit secteur géographique du Pays de Caux : le triangle St Valéry, St Laurent, Ouville-la-Rivière. L'hypothèse monophylétique semble donc avérée. Emmanuel
  • Portrait de Gilles QUEDEVILLE

    J'ai croisé son ascendance avec celle de 450 célébrités aux ancêtres seino-marins. Il a 178 cousins célèbres hors branche noble dont Jacques ANQUETIL, Pierre BEREGOVOY, Jean-Charles de CASTELBAJAC, Etienne CHICOT, Franck DUBOSC, Anny DUPEREY, Brigitte FOSSEY, Pierre GASLY, Franz-Olivier GIESBERT, Albert GRIMALDI de MONACO, Fauve HAUTOT, Victor LANOUX, Pierre MARTOT, Valérie MAURICE, Dominique PATUREL, Amandine PETIT, Emmanuel PETIT, Edouard PHILIPPE, Pierre RICHARD, Philippe TORRETON, Paul VATINE et Karin VIARD en plus de ceux déjà cités dans l'article Gilles